Qu’est-ce que la foi ?

Qu’est-ce que la foi ?

par Laurent GUILLET

Une parole de l’apôtre Paul pour introduire notre message de cette semaine  :

« La foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole du Christ. » Romains 10:17

Il y a une nécessité pour chacun de nous, si nous voulons parvenir à la foi : c’est d’entendre la parole de Christ. Cette parole, nous la trouvons aujourd’hui dans la Bible. La Bible, c’est la base de notre foi chrétienne, authentique et véritable. Elle contient l’enseignement de Jésus-Christ et en lisant, méditant ce que le Christ a enseigné, nous pourrons ainsi nourrir notre foi. La foi n’est pas un consentement aveugle, sans aucune compréhension de ce que déclare l’Ecriture, bien au contraire.
L’Ecriture demande à être comprise, réfléchie. Chaque mot doit être entendu.

Le grand danger, c’est l’ignorance de ce qu’on prétend croire. Beaucoup de personnes se disent chrétiennes, et quand on pose quelques questions qui ont trait à la foi chrétienne, on s’aperçoit que cela ne tient pas : il n’y a que vide et néant et c’est plus de la superstition qu’une foi authentique. La religion est constituée de rituels qui ne demande pas cette foi, il suffit d’assister, de faire les choses.

La vraie foi est une compréhension de la vérité. L’apôtre Paul écrira ceci :

«La volonté de Dieu c’est que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » 1 Timothée 2:4

Chers amis, c’est la volonté de Dieu pour vous. Dieu veut que vous soyez sauvés, que vous parveniez au salut, mais aussi à la connaissance de la vérité. Jésus dira :

«Ta parole est la vérité. »

Il fait ici référence à l’enseignement biblique. Le Seigneur Jésus lui-même, reprochera à ses disciples d’être sans intelligence, de ne pas comprendre ce qui est contenu dans les Ecritures ; en particulier dans les prophéties de l’Ancien Testament qui s’accomplissent en lui-même.

Suffit-il de savoir qui est Jésus pour croire en lui ? Je crois qu’il faut un peu plus que cela. La foi c’est aussi quelque chose qui touche nos sentiments. Nos émotions sont saisies et le cœur aussi. Nous pouvons entendre la parole de Dieu comme nous entendons le bulletin météorologique aux informations. L’Evangile n’est pas une froide théorie, ni une simple communication. La Bible nous dit que Dieu nous a tant aimés ! et dans ce « tant aimés », il y a là de l’émotion, des sentiments. Notre cœur doit être saisi par cette déclaration. Nos sentiments doivent être étreints en quelque sorte, concernés par ce que Dieu dit : Il nous aime.

« Il nous a tant aimés qu’il a donné son Fils unique afin qu’aucun d’entre-nous ne périsse, mais que tous nous parvenions à la vie éternelle. » Jean 3:16

Jésus-Christ n’est pas venu accomplir un devoir pour nous sauver, mais c’est son amour, c’est l’amour de Dieu pour les pécheurs que nous sommes, qui l’a motivé. Nos cœurs devraient être émus, touchés par cet amour et nous devrions alors donner une réponse à l’amour. Nous devrions sentir notre déchéance d’une vie sans Dieu, loin de lui, d’une vie dans le péché, la rébellion contre lui. Le salut proposé par Dieu prend source dans son cœur, dans un cœur qui nous aime et cela devrait susciter une profonde joie en nous. Néanmoins, il est possible d’avoir une simple conviction intellectuelle.                                      

Il est possible aussi de ne ressentir qu’une émotion face à l’Evangile. Cependant, ce n’est pas là ce qui va être une expérience déterminante pour nous et produire une véritable foi. Alors, que faut-il de plus ? 
La foi, c’est aussi une question de volonté. Il faut prendre une décision par rapport à l’Evangile. Dans les textes des évangiles, très souvent le Seigneur Jésus place en situation les gens qui ont déjà foi en lui. Mais, il les pousse à faire quelque chose : autrement dit, une décision, une prise de position, un effort de leur propre volonté. 

Regardons cet homme atteint d’une infirmité. La Bible nous dit qu’il avait une main sèche, atrophiée. Voilà qu’un jour de sabbat il se retrouve au milieu d’une synagogue et tous les regards sont portés sur lui, parce que Jésus est là, et ils attendent tous de voir si Jésus va guérir cet homme le jour du sabbat. Jésus, qui a bien compris les tenants et les aboutissants de cette rencontre : ce que les uns et les autres attendent, l’homme attend d’être guéri, les ennemis de Jésus attendent qu’il guérisse le jour du sabbat pour en quelque sorte l’accuser. Le Seigneur Jésus va faire cette demande à l’homme handicapé et lui dire :

« Lève-toi, là au milieu. Il se leva et se tint debout»

alors que tous les regards sont sur lui. Ensuite, Jésus va lui dire :

« Etends ta main. » Luc 6:8

La Bible nous dit, qu’au moment où cet homme a étendu la main, il a été guéri.
Chers amis, la foi, c’est une question de volonté. Cet homme ne s’est pas contenté de croire en son for intérieur. Quand Jésus lui a dit :

« Lève-toi, là au milieu »,

là debout, devant tous ses ennemis qui ne guettent qu’une chose, c’est qu’il soit guéri pour accuser Jésus. Cet homme n’a pas calculé, il a obéi et a mis sa foi en action, sa volonté a agi. Ce qui peut nous empêcher d’agir pour que notre foi soit pleine et entière, ce peut-être notre orgueil, la crainte ou tout simplement le fait de penser que la foi ne doit se vivre qu’en catimini, en autarcie, cachée aux yeux des autres.

Je conclurai en vous disant que si nous connaissons le message de l’Evangile et si nous sommes touchés, émus par l’amour de Dieu envers nous, alors pourquoi ne pas dire « oui » au Seigneur ? Pourquoi ne pas agir dans une foi vivante et prier tout simplement, en disant : « Seigneur, je crois en toi. Seigneur, je veux agir pour toi. » Nous pouvons aussi, comme les apôtres l’ont fait dans les évangiles, demander une foi plus grande :

« Seigneur, augmente ma foi »

et ainsi pouvoir faire un pas de foi. Chers amis, que la foi qui est la vôtre, soit une foi toujours plus grande afin qu’elle vous permette de vous approcher du Seigneur Jésus, et de recevoir de lui grâce sur grâce, et bénédiction sur bénédiction.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
luctus velit, felis libero. elit. dictum vel,