Pentecôtisme : doctrine et expérience

Pentecôtisme : doctrine et expérience

Lecture : Actes 2/1 à 17

Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup, il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.

Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. Ils étaient tous dans l’étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres : voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ? Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle ? Parthes, Mèdes, Élamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l’Asie, la Phrygie, la Pamphylie, l’Égypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu ? Ils étaient tous dans l’étonnement, et, ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres : que veut dire ceci ? Mais d’autres se moquaient, et disaient : Ils sont pleins de vin doux.

Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla en ces termes : Hommes Juifs, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, sachez ceci, et prêtez l’oreille à mes paroles ! Ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car c’est la troisième heure du jour. Mais c’est ici ce qui a été dit par le prophète Joël : dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes.


Je désire souligner l’importance du Saint-Esprit pour nous, chrétiens.

En fait, nous ne serions pas chrétiens si le Saint-Esprit n’avait pas agi dans nos vies ; et sans la puissance de l’Esprit, nous ne pourrions pas espérer convertir le monde à Jésus. C’est pour cela que le Seigneur Jésus, avant de quitter ses disciples et de repartir au ciel, leur a donné une instruction stricte : ils ne devaient pas commencer l’évangélisation du monde tant qu’ils n’avaient pas reçu la puissance du Saint-Esprit.

Le livre des Actes des Apôtres nous raconte de manière saisissante la façon dont la jeune Église chrétienne, forte de ce qui lui était arrivé le jour de la Pentecôte, a pu, grâce à la dynamique de l’Esprit, commencer à évangéliser le monde pour Jésus. Cette tâche nous est maintenant confiée, et si nous voulons la mener à bien, nous nous devons de connaître de notre mieux, en théorie et en pratique, la personne et l’action du Saint-Esprit.

Connaître la théorie n’est, bien sûr, pas suffisant.

Pendant des siècles, l’Église chrétienne a formellement reconnu le Saint-Esprit dans sa déclaration de foi et sa liturgie, mais il a fallu attendre les premiers pentecôtistes (ceux qui ont remis en évidence l’importance du pouvoir qu’a le Saint-Esprit d’accomplir des miracles de nos jours) pour que l’Église redécouvre le potentiel prodigieux de l’Esprit quand on le laisse agir à sa façon. La preuve en est le développement phénoménal du mouvement pentecôtiste dans la deuxième moitié du vingtième siècle ; mais les pentecôtistes d’aujourd’hui doivent s’assurer que leur expérience du Saint-Esprit est au moins égale à celle de leurs pères.

Il ne suffit pas de soutenir la doctrine pentecôtiste. Il nous faut aussi faire l’expérience de la puissance du Saint-Esprit. 

Recevons-le par la foi en Jésus-Christ.

David PETTS

Evandis Gospel TV

Découvrir

Mon coach spirituel : Changer pour toujours !

Mais aussi :


Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

ABONNEZ-VOUS

Sélectionner une ou plusieurs listes :