PAQUE 2/2

c) Autres caractéristiques.

L’agneau pascal était consommé avec des pains sans levain. Ex 12 : 8. Jésus S’est présenté comme étant le pain descendu du ciel. Jean 6 : 35; 6 : 47-51. L’individu est invité à croire dans Sa personne et dans Son œuvre. Pour avoir une foi en bonne santé et une vie spirituelle épanouie, il convient de se nourrir de la présence du Seigneur et des Ecritures. Il est Lui-même la Parole incarnée, faite chair. Jean 1 : 1-5. Ainsi, le chrétien alimente son âme et son esprit de la Parole de Dieu. Mat 4 : 4.
Le levain représente le péché. Paul a encouragé les corinthiens à faire dispa
raître les éléments de la vieille nature qui sont entachés de péché. 1 Cor 5 : 6-8. La vérité et la pureté font partie intégrante de la vie du disciple qui est devenu une “pâte nouvelle”, c’est-à-dire une nouvelle création qui marche en nouveauté de vie selon les principes de l’Evangile. Rom 6 : 4.

Les herbes amères accompagnaient le plat. Ex 12 : 8. Elles devaient rappeler les souffrances liées à la servitude en Egypte. Jésus a offert Sa vie lors de la fête de Pâque. Son sacrifice a été bien évidemment empreint de souffrances terribles. Il a accepté de payer un prix fort (le don de sa vie) pour nouss libérer de l’esclavage du monde et du péché. Durant Son agonie sur la croix, Il a ressenti à un moment donné l’abandon de Son Père, ce qui a laissé dans Son âme un goût amer, c’est-à-dire douloureux, âpre, profondément désagréable. Mat 27 : 46.

La Pâque était partagée de nuit. Nous voyons une autre correspondance avec le sacrifice de Jésus à la croix. De 9 heures jusqu’à 15 heures, durant la période au cours de laquelle le Fils de Dieu a été crucifié, une obscurité épaisse s’est abattue. Le royaume des ténèbres a certainement pensé se débarrasser du Sauveur au travers de Son agonie et de Sa mort. Il était à l’œuvre pour L’éliminer. Luc 22 : 54. L’ennemi a cru avoir triomphé à ce moment-là. L’obscurité physique traduit certainement la présence ténébreuse autour du Golgotha. Mais Dieu était au contrôle de tous ces événements, la résurrection 3 jours après le démontrant de façon glorieuse.
Les hébreux devaient se tenir prêts à partir, les reins ceints, les souliers aux pieds et le bâton à la main. Ex 12 : 11. Il était temps pour eux de quitter l’Egypte qui les a asservis durant 4 siècles. L’être humain est lui aussi invité à sortir de l’esclavage du péché sans tarder. Beaucoup savent qu’ils doivent tourner le dos à l’Egypte, c’est-à-dire au monde et à sa mentalité, à ses principes, à son mode de vie. Ils en sont esclaves mais ils savent que Dieu veut les délivrer de leurs passions et de leurs péchés. Ils ont pleinement conscience qu’ils ont à se déterminer pour suivre le bon Berger. Ils pensent au baptême mais ne s’engagent pas. Pourtant, il serait temps pour eux de mettre les souliers aux pieds et de prendre le bâton pour marcher enfin avec le Fils de Dieu. Il leur faut maintenant se décider sans reporter leur résolution.

3) LA DELIVRANCE.

L’agneau devait être entièrement consommé. S’il en restait, il était brulé. Ex 12 : 10. La délivrance accordée aux hébreux était totale. Leur esclavage a réellement pris fin lors de cette nuit du repas pascal. L’Egypte n’a plus eu de prise sur eux. De la même manière, le Seigneur a tout accompli à la croix pour délivrer l’individu de toutes ses chaînes. Jean 8 : 36. Les principes du monde doivent être entièrement éradiqués.

Ainsi, le chrétien doit absolument avoir l’ambition d’être libéré de tous ses liens. Il ne devrait pas tolérer l’esclavage du tabac, des excès de table, de la sensualité dans sa vie. Normalement, puisque l’œuvre de Jésus est parfaite, il devrait aussi expérimenter la victoire du Seigneur sur son caractère et bannir l’emportement, l’intempérance, l’impatience, l’agressivité dans les propos et les attitudes. La délivrance de la tyrannie de la mauvaise nature est opérée. Le fruit de l’Esprit est alors manifesté. Gal 5 : 22; Eph 5 : 9.

 Philippe LANDREVIE

Evandis Gospel TV

Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

Découvrir

ABONNEZ-VOUS

dolor. neque. sem, luctus accumsan consectetur libero adipiscing ultricies justo venenatis,