Moïse, l’homme qui avait confiance en Dieu II

Moïse, l’homme qui avait confiance en Dieu II

De tous les personnages de la Bible, Moïse est, certainement, un des plus extraordinaires.

L’Évangile rapporte qu’un jour, Jésus, avec trois de ses disciples, gravit les flancs d’une montagne, sans doute le Mont Thabor, en Galilée. Il cherchait un lieu isolé pour prier. Or, pendant que Jésus priait, les disciples furent les témoins privilégiés d’une scène stupéfiante, extraordinaire : son aspect physique changea, son corps devint lumineux, comme éclairé de l’intérieur, comme s’il était devenu lumière. Prodigieux, fantastique, les mots manquent pour décrire cette scène. Pendant cela, un coin du voile de l’au-delà se levait. Autour de Jésus, de la même lumière, apparaissaient deux hommes, deux hommes du passé qui eurent, en leur temps, une mission spirituelle magistrale : Moïse et Élie. Ce n’était pas un rêve ni une hallucination : Moïse et Élie s’entretenaient avec Jésus.

Cet épisode confirme, en tout cas, s’il en est besoin, la prééminence de Moïse.

Quand la Bible nous parle de lui, ce n’est pas pour le livrer à notre admiration ou pour nous le présenter comme un objet de connaissance. C’est essentiellement parce que, comme tous les hommes de Dieu, Moïse est porteur d’un message vivant. À travers sa vie, à travers ce qu’il a fait, ou plus exactement ce que Dieu a fait pour lui, car l’homme ne fut finalement qu’un instrument entre ses mains, Dieu veut nous parler. Dieu veut nous faire comprendre, à vous et à moi, hommes du 21e siècle, qu’il peut encore et qu’il veut encore agir avec puissance dans nos vies, transformer notre existence quotidienne, faire de nous des vainqueurs.

Voilà le message de la Bible. Dieu est toujours le même, assure-t-elle.

Il nous aime, et sa volonté est de se manifester dans nos vies pour notre plus grand bien. Il faut que nous soyons pleinement convaincus de cela. Dieu peut tellement modifier nos conditions, nos façons de voir, nos façons d’aborder les choses, ainsi que nos réactions. Finalement, c’est notre paix, c’est notre bonheur qui sont directement en jeu. La Bible n’est pas un ouvrage de philosophie ou de sagesse, c’est une véritable puissance de transformation qui nous atteint, là où nous sommes, et qui peut très concrètement modifier notre quotidien.

Revenons à Moïse.

Dieu l’a envoyé pour délivrer ses frères de l’esclavage.

Les Hébreux, qui étaient à cette époque-là asservis par le Pharaon d’Égypte, subissaient son joug écrasant, sa tyrannie. Pour la Bible, Pharaon est resté le symbole de tout ce qui opprime l’être humain, de tout ce qui tente à faire de lui un esclave. Le Pharaon a disparu, mais l’esclavage demeure, et trop d’hommes et de femmes subissent péniblement son implacable loi.

Aujourd’hui, on est esclave de la peur, de l’inquiétude, des soucis, du lendemain incertain, des conditions de vie qui sont parfois, c’est vrai, bien difficiles, bien cruelles. Je pense au manque d’argent, au chômage, aux relations familiales qui se dégradent. Mais cela peut-être aussi la maladie, la souffrance physique, l’angoisse devant l’existence qui semble absurde, vide, ne menant nulle part : une aventure qui se déroule et qui n’a pas de sens.

Or, Moïse projette sur tout cela la lumière de Dieu :

« Vous allez quitter cette condition d’esclave »,

dit-il au peuple. « Dieu vous donne une nouvelle vie, un nouveau pays, un pays où coulent le lait et le miel, un pays d’abondance, mais il ne le fera pas sans votre engagement personnel ! » Rien n’est changé, ce que Dieu vous demande c’est apparemment peu de choses, mais c’est essentiel. Ce que Dieu attend de vous, toute la Bible le dit : c’est votre confiance, c’est que vous acceptiez de croire, personnellement, qu’il vous aime et qu’il veut accomplir ses promesses pour vous. C’est simple, mais c’est tout à fait déterminant. Moïse donna le signal du grand départ vers la terre nouvelle.

Êtes-vous prêt, vous-même, à suivre ceux qui choisissent la vie et l’abondance ?

Voulez-vous, dès aujourd’hui, vous mettre en route pour une vie nouvelle, une vie transformée ? Personne, assurément, ne peut le faire pour vous, c’est à vous de décider, dans votre cœur, si vous voulez faire confiance à Dieu. Si vous le faites, croyez-moi, vous ne tarderez pas à en voir les heureux résultats. Le peuple de Dieu en marche sous la conduite de Moïse, guidé par l’Éternel, allait rencontrer des obstacles sérieux. Ces obstacles amèneront certains à douter, à tout remettre en cause, à tout abandonner.

Il y aura d’abord l’infranchissable Mer Rouge et les armées de l’irréductible Pharaon engagées à la poursuite des hommes libres, et décidées à les exterminer. Dieu abandonnerait-il son Peuple ? Loin de là ! Face à la mer, Moïse étendra son bâton de marche, et par un prodige inouï, les eaux de la mer s’écarteront pour laisser les élus de Dieu passer à pied sec, et quand tous seront passés, les flots se refermeront, comme un piège implacable, sur les chars meurtriers du Pharaon. Ils seront tous anéantis.

La consigne est de ne jamais douter de Dieu.

Il est fidèle et saura nous garder et nous délivrer de tous nos ennemis, en toutes circonstances. Il répondra toujours à notre confiance. En face de l’adversité, élevons, nous aussi, le bâton de la foi. Et les eaux tumultueuses, au lieu d’être un piège mortel, s’écarteront devant nous, nous laissant poursuivre notre route vers le bonheur et la victoire totale. Jamais le Seigneur ne vous abandonnera, si vous cherchez en lui votre vrai refuge.

Si quelques difficultés se présentent, si vous êtes tourmentés, troublés, inquiets pour quoique ce soit, je dis bien pour quoique ce soit, pensez à Moïse, et croyez à votre tour, de tout votre cœur, que Dieu veut faire de vous un vainqueur. N’hésitez pas à lui dire, dès maintenant, dans le secret de votre cœur, que vous avez confiance en lui.

Par Claude PARIZET

Merci de faire connaître evandis.com en partageant cet article.

Evandis Gospel TV

Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

DERNIERS ARTICLES

Découvrir

ABONNEZ-VOUS

quis, mi, risus. Donec quis at Curabitur