Le complexe de frustration

10-16-2023-Message-Evandis-Complexe-Frustration-Light

Le complexe de frustration engendre des émotions et des sentiments qui peuvent pousser à des actes extrêmes…  

Exode 2:1-15 :

« 1 Un homme de la famille de Lévi avait pris pour femme une Lévite.
2 Cette femme fut enceinte et mit au monde un fils. Elle vit qu’il était beau et elle le cacha pendant trois mois.
3 Lorsqu’elle ne put plus le garder caché, elle prit une caisse de jonc, qu’elle enduisit de bitume et de poix ; puis elle y mit l’enfant et le déposa parmi les roseaux sur la rive du fleuve.
4 La sœur de l’enfant se posta à une certaine distance pour savoir ce qui lui arriverait.
5 Or, la fille du pharaon descendit au fleuve pour se baigner tandis que ses servantes se promenaient le long du fleuve. Elle vit la caisse au milieu des roseaux et envoya sa servante la prendre.
6 Quand elle l’ouvrit, elle vit l’enfant : c’était un petit garçon qui pleurait. Prise de pitié pour lui, elle dit : “C’est un enfant des Hébreux !”
7 Alors la sœur de l’enfant dit à la fille du pharaon : “Veux-tu que j’aille te chercher une nourrice parmi les femmes des Hébreux afin qu’elle allaite cet enfant pour toi ?”
8 “Vas-y”, lui répondit la fille du pharaon. Et la jeune fille alla chercher la mère de l’enfant.
9 La fille du pharaon lui dit : “Emporte cet enfant et allaite-le pour moi ; je te donnerai ton salaire.” La femme prit l’enfant et l’allaita.
10 Quand il eut grandi, elle l’amena à la fille du pharaon et il fut un fils pour elle. Elle l’appela Moïse, “car, dit-elle, je l’ai retiré de l’eau.”
11 Une fois devenu grand, Moïse sortit vers ses frères et vit leurs pénibles travaux. Il vit un Égyptien frapper un Hébreu, un de ses frères.
12 Il regarda de tous côtés, vit qu’il n’y avait personne et tua l’Égyptien qu’il cacha dans le sable.
13 Quand il sortit le jour suivant, il vit deux Hébreux se battre. Il dit à celui qui avait tort : “Pourquoi frappes-tu ton prochain ?”
14 Cet homme répondit alors : “Qui t’a établi chef et juge sur nous ? Est-ce pour me tuer que tu me parles, tout comme tu as tué l’Égyptien ?” Moïse eut peur et se dit : “L’affaire est certainement connue.”
15 Le pharaon apprit ce qui s’était passé et il chercha à faire mourir Moïse, mais Moïse s’enfuit loin de lui et s’installa dans le pays de Madian. Il s’arrêta près d’un puits. »

Quelle grande et belle figure que celle de Moïse ! Mais quel périple difficile fut le sien et quel départ embrouillé connut-il !

Souvenez-vous : avant sa venue au monde, Pharaon avait ordonné de jeter au Nil tout garçon qui naîtrait. Aujourd’hui, on sait que le fœtus est déjà en relation intime avec sa maman et le milieu ambiant.

Sans doute le fœtus « Moïse » a-t-il pu discerner inconsciemment l’inquiétude de sa maman. Il n’était pas désiré. Voyez aujourd’hui combien les enfants qui découvrent cela peuvent en être meurtris.

Par la suite, il s’est arraché à la tendresse familiale, transplanté chez une nouvelle maman, la fille de Pharaon. Là, il est confronté à une nouvelle religion. Les conséquences de tout cela, entre autres, seront le bégaiement : « J’ai la bouche embarrassée » et une perte d’identité : « Qui suis-je ? » demandera-t-il ? Est-il israélite, Égyptien, Madianite comme sa femme ?

Nous serions déboussolés pour moins que cela. Moïse avait besoin d’une guérison. Comment va-t-elle s’opérer ?

Découvrons ce qui s’est produit pour Moïse. Il a découvert une identité qu’il ignorait, et il l’a trouvée en Dieu par ces simples paroles :

« Je suis le Dieu de tes pères. »

L’épître aux Hébreux nous apprend que Moïse, ayant trouvé son identité spirituelle, retrouvera son identité humaine et sociale.

« C’est par la foi que Moïse, devenu grand, refusa d’être appelé fils de la fille de Pharaon, aimant mieux être maltraité avec le peuple de Dieu ».

Connaissant sa filiation, il était prêt à l’assumer pleinement. Sa foi l’avait aidé à éliminer cette frustration. Il avait désormais un père et des frères. Mettons notre foi dans le Dieu de l’Évangile, il nous guérira de toutes nos frustrations.

Paul MOREAU

0 commentaires

Sur le même thème :

Pas de jugement pour celui qui croit

Pas de jugement pour celui qui croit

Toi aussi, tu peux recevoir le pardon de tes péchés, éviter le jugement de Dieu et passer de la mort à la vie, pour cela, accepte le Seigneur Jésus comme ton Sauveur.

Jésus, le bon Berger

Jésus, le bon Berger

Le voleur (le diable) ne vient que pour dérober, égorger… Et détruire ! Considérons cette œuvre maléfique : le voleur d’âme fait tout pour arriver à entraîner les hommes derrière lui dans sa damnation éternelle.

Pin It on Pinterest