Sélectionner une page

La Bible 3

La Bible 3

Je vous ai parlé récemment de la Bible, et j’espère que cette causerie, un peu fragmentaire, je l’avoue, a tout de même trouvé un écho dans votre cœur et que vous avez décidé de vous procurer un exemplaire de ce livre pour le lire, quelle que soit, d’ailleurs, la version ou la traduction que vous avez entre les mains ; traduite par un prêtre, un pasteur, un rabbin ou un laïc, la Bible reste la même. Il n’y a qu’une Bible. L’idéal, bien sûr, est de pouvoir la lire dans les textes originaux, hébreux et grecs, mais ceci est relativement rare. Le bénéfice que vous allez tirer de votre lecture dépend en partie de la façon dont vous allez l’aborder.

Voulez-vous encore me lire aujourd’hui ?

J’ai quelques suggestions à vous faire.

La Bible est un livre, voyez-vous, pour l’esprit et le cœur, et non pour l’intelligence. C’est là peut-être que résident son originalité et son caractère unique. L’aborder du seul point de vue intellectuel, c’est se condamner à passer à côté de son but. Le message de la Bible est au-dessus de notre intelligence. Voyez donc la lettre de Paul aux Romains (11/33). Il est vivant, ce message, et il ne s’enferme pas dans le cadre d’un manuel d’étude.

L’Esprit de Dieu, qui a inspiré la Bible, doit nous communiquer la lumière intérieure. Cette clé qui ouvre, cette lumière qui éclaire pour vous. II le fera pour vous, si vous le désirez.

C’est donc dans une attitude spirituelle qu’il faut aborder la lecture de la Bible.

Il faut bien se souvenir, sans cesse, que ce n’est pas un texte documentaire, bien qu’on y trouve, en vérité, une documentation passionnante. C’est avant tout un message personnel, et nous avons à considérer chaque trait, chaque événement, chaque parole, en cherchant comment et dans quelle mesure cela s’applique à notre vie.

C’est l’application de la Bible. Une relation doit s’établir entre ce que vous lisez et votre propre cas. L’expérience vous montrera que c’est très facile, même spontané, complexe à l’analyse, et une expérience à la portée d’un enfant. Et ceci est largement prouvé. S’adressant donc à l’esprit et au cœur, la Bible peut donc être comprise par tous. Les plus ignorants comme les plus savants s’en délectent. On y sent l’œuvre d’une sagesse qui dépasse la sagesse des hommes.

C’est aussi uniquement dans la mesure où l’homme est disposé à obéir consciencieusement — je veux dire : à suivre les voies qu’elle propose, dès qu’il en a acquis la vision, la révélation — qu’il découvre les trésors de la Bible. On parvient à la recherche d’un trésor en suivant scrupuleusement les indications des cartes. Ceci est très important. Jésus-Christ déclare, dans l’Évangile de Jean, au chapitre 7, verset 17 :

« Si quelqu’un veut faire la volonté de mon Père. »

Devant de telles remarques, beaucoup se demandent s’ils peuvent bien comprendre la Bible, mais ils ne comprendront pas mieux les doctrines humaines. Dieu ne nous demande rien d’autre que de nous conformer à notre propre compréhension de la Bible, toujours imparfaite sans doute, pourvu que nous nous efforcions de la connaître autant qu’Il le demande par notre conscience.

Si vous obéissez et êtes disposés à toujours obéir ; si vous êtes disposés aussi à changer d’avis et de conduite quand Dieu vous éclairera davantage, croyez-moi, Il vous fera progresser dans la compréhension de sa Parole.

Certains lecteurs superficiels, ou non spirituels — il est toujours facile de critiquer, de railler, même les meilleures choses — certains donc, croient voir dans la Bible des contradictions. Un examen sérieux conduit à l’évidence, qu’il s’agit toujours des différents aspects d’une même vérité. La Bible, voyez-vous, est comme un joyau aux multiples facettes qui ne découvrent leur éclat que l’une après l’autre.

II n’y a aucune contradiction réelle dans toute la Bible, seulement quelques paradoxes qui peuvent surprendre, à première vue.

II ne faut pas oublier non plus que, bien qu’adressée à tous les hommes, de toutes les nations et de toutes les générations, la Bible est le produit d’une époque et d’un milieu dont elle porte les marques. Par exemple, l’usage fréquent des paraboles, des images. Elle peut comprendre des réalités et des symboles de l’histoire et de l’allégorie, des passages à prendre à la lettre et diverses figures de style. Des opinions vraies à prendre à la lettre et diverses figures de style. Des opinions vraies et d’autres simplement rapportées ; relater des choses exactes ou parler selon les apparences, etc.

Les exemples ne manquent’ pas tout au long de ses pages. Toujours faut-il en saisir l’esprit, pour s’adapter aux circonstances dans lesquelles nous nous trouvons. II importe d’ailleurs assez peu que parfois, on ne distingue pas avec certitude le genre d’affirmation, car la leçon spirituelle reste, de toute façon, et c’est ce qui importe. À moins d’indices contraires, absolument certains, considérons-la comme historique et vraie, au sens le plus littéral.

Il est certain que l’on ne comprend pas la Bible en un jour. Il faut souvent regarder, et sur différentes faces d’une œuvre d’art, avant que sa beauté nous touche. Ainsi en est-il de la Bible, la Parole de Dieu. Il faut même savoir que la vision définitive et parfaite du divin message ne nous sera accessible que dans la gloire éternelle. Ceci n’est pas, cependant, pour nous décourager, mais bien au contraire, pour nous stimuler.

La Bible, c’est le livre de vie pour la vie.

Elle doit devenir notre livre de chevet, notre conseillère, notre confidente. Une affection toute particulière ne tarde pas à se créer entre le lecteur sincère, spirituel, fidèle, et sa Bible, ou plus exactement, entre l’homme et son Dieu. Vraiment : c’est un homme qui en fait l’expérience qui vous parle. La Bible est un trésor de vie, une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, comme dit l’apôtre Paul.

Jean-Jacques Rousseau, dans sa vieillesse, disait :

« Le seul livre que je puis relire, c’est la Bible. Elle ne me quitte plus. »

Et le Président Wilson disait aussi cela :

« Je plains ceux qui ne font de la Bible leur lecture quotidienne. Pourquoi se priver ainsi d’une force et d’une jouissance ? La Bible est bien le livre le plus étonnant du monde. Chaque fois qu’on l’ouvre, tel passage, lu des vingtaines de fois, resplendit d’un éclat nouveau. »

Ce sera là notre conclusion.

Puissent ces quelques pensées vous aider dans la découverte de la vérité à travers la lecture de la Bible. Dieu est avec vous quand vous la lisez, car son désir, tout en respectant votre liberté, est de vous amener à Lui, l’unique source de paix, de bonheur et de vie. Dieu existe, et Il se révèle par la Bible et dans votre vie. II vous voit, Il vous parle, Il vous aime, Il vous veut du bien. Il n’est pas responsable de vos souffrances et de vos maux, et Il vous offre aujourd’hui de vous sauver, de vous libérer du joug cruel et pesant d’un destin qui semble absurde et qui ne l’est pas.

Prions ensemble :

« Seigneur, notre Dieu, la Bible est, en effet, ta Parole dans laquelle tu touches nos cœurs, à travers laquelle tu veux nous conduire sur le chemin de la vérité, de la lumière et de la vie. Nous te rendons grâces’ de nous avoir communiqué ta volonté aujourd’hui. Seigneur, je te demande de toucher les cœurs de ces amis qui veulent être attentifs à ta Parole, qui s’attendent à toi, à ta révélation, à ta lumière. »

Pasteur Claude PARIZET

Merci de partager ce message avec vos amis chrétiens !
Retrouver les messages Evandis chaque semaine sur notre site : le message de la semaine

Pour commander une Bible : Viens et Vois

Evandis Gospel TV

Découvrir

Mon coach spirituel : Changer pour toujours !

Mais aussi :


Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

ABONNEZ-VOUS

Sélectionner une ou plusieurs listes :