Sélectionner une page

C’est vous qui êtes le sel de la terre

C’est vous qui êtes le sel de la terre

Matthieu 5:13-16 : “Vous êtes le sel de la terre. Si ce sel perd sa saveur, avec quoi la salera-t-on ? Ce sel ne vaut plus rien : il n’est bon qu’à être jeté dehors et piétiné.
Vous êtes la lumière du monde. Une ville au sommet d’une colline n’échappe pas aux regards.
Il en est de même d’une lampe : si on l’allume, ce n’est pas pour la mettre sous une mesure à grains : au contraire, on la fixe sur un pied de lampe pour qu’elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
C’est ainsi que votre lumière doit briller devant tous les hommes, pour qu’ils voient le bien que vous faites et qu’ils en attribuent la gloire à votre Père céleste.”

En tant que croyants, pouvons nous influencer le monde de façon perceptible ? Certains diront non. Jésus dit oui.
Aussi incroyable que cela puisse paraître,  en parlant de cette poignée de disciples, le Seigneur dit : c’est vous qui êtes le sel du monde ! C’est vous qui êtes la lumière du monde !
Le sel et la lumière sont deux commodités ménagères indispensables. De tout temps on s’est servi du sel pour assaisonner, pour donner goût et  saveur aux aliments.

Job 6:6 dit : “Peut-on manger ce qui est fade et sans sel ? Y a-t-il de la saveur dans le blanc d’un œuf ?”

Surtout avant l’invention des frigidaires, on utilisait le sel pour conserver, pour empêcher la décomposition.

Jésus dit : “C’est vous qui êtes le sel.”

Sur le plan spirituel et moral, le monde est dans un processus de décomposition, de putréfaction. Il a besoin du sel pour endiguer ou du moins ralentir le processus.

La Bible montre que le sel est également symbole de l’alliance de Dieu.

2 Chroniques 13:5 déclare : “Ne devez-vous pas savoir que l’Éternel, le Dieu d’Israël, a donné pour toujours à David la royauté sur Israël, à lui et à ses fils, par une alliance inviolable ? en une alliance de sel, en pacte de sel ? (Chouraqui).”

Chaque fois que vous mettez du sel dans votre repas, que ce geste soit un rappel de l’alliance de Dieu avec vous. Il faut se dire : Dieu veut agir dans ma vie – sa vie pénètre en moi pour me préserver de toute mauvaise influence – pour me guérir et pour que je  donne soif autour de moi.

Le sel est aussi le symbole d’une communion avec quelqu’un.
Manger le sel de quelqu’un, c’est recevoir, être au bénéfice de son hospitalité.

Esdras  4:14  dit ceci : “Or, comme nous mangeons le sel du palais et qu’il ne nous paraît pas convenable de voir mépriser le roi, nous envoyons au roi ces informations.”

Notre privilège est grand en tant que fils et filles du Roi des rois. Notre responsabilité est à la mesure de la grâce immense que nous avons reçue. Glorifions son saint nom ! Le sel ne doit pas perdre sa saveur.

Pasteur Joseph ATTA  N’TIAMOA

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
ut quis elementum leo eleifend felis ipsum