AU-DELÀ DE L’OCCULTISME

“Retour de l’être aimé”, “bonheur en affaires assuré”, “protection contre les mauvais sorts”… Voici quelques exemples parmi beaucoup de slogans publicitaires qui fleurissent dans nos journaux de petites annonces, le plus souvent à la rubrique “sciences occultes”. Slogans publicitaires ? Oui, car on peut parler sans hésiter d’une véritable industrie, d’un secteur en plein développement. En 1994, on notait l’existence de 40 000 voyantes, avec des consultations en moyenne de 53 à 107 euros et le chiffre d’affaires global de 1,2 milliards d’euros. Aujourd’hui, certains avancent le chiffre de plus 60 000 professionnels.

C’est un véritable engouement des Français qui semblent chercher à combler un vide en se jetant dans l’irrationnel. C’est un peu comme ces insectes qui se jettent sur la première lumière trouvée les soirs d’été et meurent instantanément, les ailes brûlées. “Paiement après résultat” est aussi un slogan qui revient souvent… Et quels résultats ! à quels prix ! Avec tant de personnes “éclairées”, on s’attendrait à voir la France au mieux. En fait, la société paraît plus malade que jamais. Avec 12 000 suicides par an, c’est une cause de mortalité supérieure aux accidents de la circulation. Deux tentatives de suicide ont lieu chaque minute : Ce qu’ils voient dans les cartes ne rassure pas les Français ! Et cette mode morbide frappe plus particulièrement les tranches d’âge les plus jeunes.

La Bible parle d’une autre source de lumière. Il s’agit de Jésus. Et voici ce qu’elle déclare à son sujet dans l’Evangile selon Jean, au chapitre 1 et aux versets 4, 5, 12 et 13 : “En lui était la vie, et cette vie donnait la lumière aux hommes. La lumière brille dans l’obscurité, et l’obscurité ne l’a pas reçue… Cependant, quelques-uns l’ont reçu et ont cru en lui ; il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu. Ils ne sont pas devenus enfants de Dieu selon la nature humaine, comme on devient enfant d’un père terrestre ; c’est Dieu qui leur a donné une nouvelle vie.”

Eric LE DILY