Sélectionner une page

ATTENDS-TOI A DIEU ! 2/2

ATTENDS-TOI A DIEU !

Alors, aujourd’hui, nous pouvons nous attendre à Dieu pour notre guérison. Nous pouvons aussi nous attendre à lui pour être délivré de ce qu’on pourrait appeler des passions. Vous savez, une passion c’est ce qui triomphe de nous.

Quand quelqu’un dit : « C’est plus fort que moi, il faut que je boive… C’est plus fort que moi, il faut que je vole… C’est plus fort que moi, il faut que je m’intéresse à quelqu’un d’autre que mon épouse ! » Si on dit : « C’est plus fort que moi », c’est donc quelque chose qui nous domine. Chaque jour, les rubriques de faits divers nous rapportent des cas semblables de désastres humains, de personnes qui ont brisé leur vie du jour au lendemain parce que c’était plus fort qu’eux : passion du jeu, de l’alcool, de la drogue et autres. Aujourd’hui, nous pouvons nous attendre à Jésus pour notre délivrance. Il est venu pour cela et par la foi en Christ, nous pouvons être délivrés de tout ce qui nous souille, nous avilit, nous détruit, qui crée le malheur en nous et autour de nous.

Nous pouvons aussi nous attendre à Dieu au sein de la détresse. Le Psalmiste disait : « Du sein de la détresse, j’ai invoqué l’Eternel. L’Eternel m’a répondu, il m’a mis à l’aise ». Peut-être face au chômage, à la solitude, un couple qui se déchire, à la souffrance, à toutes situations de détresse, nous pouvons faire notre cette prière : « Du sein de la détresse, je t’invoque, je crie à toi Seigneur ! » et ayons cette assurance qu’il répond, qu’il peut nous mettre à l’aise. Aujourd’hui, attendez-vous à Dieu pour être secouru.

Enfin, s’attendre à Dieu quand tout va bien ! Quand tout va bien, et j’espère, amis lecteurs, que parmi vous, il y en a un grand nombre pour qui tout va bien. La Bible nous rapporte l’exemple d’un homme qui était ministre, le ministre Ethiopien qui est venu à Jérusalem pour adorer. C’est un homme sans souci apparent, qui appartient à une classe sociale favorisée, qui a des serviteurs, du pouvoir, de l’autorité.

Cependant, cet homme a une préoccupation qui concerne la spiritualité, la vie éternelle : Il veut en savoir plus sur ce qu’enseignent les Ecritures concernant Jésus, le Messie. Dieu fait qu’il rencontre un évangéliste qui va lui expliquer la voie du salut. Cet homme va parvenir à la foi et au salut. Il va être baptisé et va confesser que Christ est son Sauveur et son Seigneur. Pourtant, tout allait bien. Cet exemple nous montre que même quand tout va bien, nous avons un besoin essentiel : besoin de Dieu, d’être réconcilié avec lui, d’être pardonné par lui et d’être en paix avec lui. Alors, aujourd’hui, même si tout va bien, attendez-vous à Dieu dans votre vie.

Enfin, je dirai, nous devons nous attendre à Dieu continuellement, à chaque instant qui passe. Dieu ne se résume pas à l’horaire d’un culte, ni d’un office religieux ou à un jour particulier de la semaine, mais 24 h sur 24. Il est là, tout près de nous, accessible. Alors, le prophète de l’Ancien Testament qui s’appelait Osée pouvait dire : « Toi donc, reviens à ton Dieu. Garde sa miséricorde et la justice. Et espère continuellement en Dieu. » (Osée 12 :6).

 Laurent GUILLET

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Campagne de dons 2019

Votre don fera la différence !

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
diam at suscipit Lorem in Donec