Lecture : Luc 7/11 à 17

Tout commence bien avec Jésus, ses disciples et la foule qui veulent entrer dans Naïn (le nom de cette bourgade signifie beauté, agrément) ; voilà un cortège chargé de vie, glorifiant Dieu.

Ensuite, un cortège de douleur, de souffrance, de déchirement ; des cœurs chargés d’interrogation. « Pourquoi ? » Scanner de notre génération. Mort physique, mort dans nos espérances, parce que mort dans le cœur à cause de la désespérance que le péché peut engendrer. Deux cortèges qui auraient pu se croiser, mais Jésus le compatissant, le miséricordieux, va discerner la grande détresse et arrêter le cortège funèbre.

Jésus l’a fait aussi pour nous le jour de notre rencontre personnelle avec lui. Il nous a arrêtés et a parlé : « Lève-toi ! », et le miracle s’est produit. Gloire à Dieu !

Le résultat de l’œuvre de Jésus, c’est que tous (sous-entendu tous ceux qui assistèrent au miracle), et les disciples vont se réunir en un troisième cortège spirituel, d’adoration et de louange.

Que retiendrons-nous ? Jésus redonne la vie à ce qui est mort. Plein de compassion, il essuie les larmes et nous pousse à glorifier Dieu.

Quel cortège pour vous ? Joignez-vous à nous !

H. D.