Révolution

Lecture : Luc 24/33

Ce mot signifie : « retourner ». Ces deux hommes vont vivre une « révolution » au sens propre de ce terme.
Un père et un fils militaient ensemble dans le même parti politique. Leur crédo était : « L’homme peut tout ».

La vie a ses imprévus. Le fils tombe malade et là, il ne peut que subir l’influence du mal, il ne décide de rien, ni son père d’ailleurs, ni même les autres. Comme pour tout le monde, avec l’aggravation de la maladie vient l’angoisse, la peur de mourir, la fin effrayante.

C’est alors qu’il crie vers ce Dieu qu’il ne connaît pas. Quel est donc ce Dieu méconnu qui écoute quand un malheureux crie ? (Psaume 34/7). C’est le Dieu de la Bible, qui s’est révélé à nous au travers de son Fils Jésus-Christ de Nazareth ; il se fait connaître à lui en lui répondant, en venant le secourir, en le pardonnant de tous ses péchés et en le guérissant miraculeusement. C’est le Dieu qui donne un nouveau départ à sa vie !

Le premier témoignage que ce jeune homme rendra sera pour son père, mais ce dernier n’aura que du mépris ; il lui dira : « Tu as retourné ta veste ! »
Quelle erreur ! Quand le sang de Jésus-Christ nous purifie de tous péchés, c’est la veste qui est neuve !

Je laisse à votre méditation ces quelques paroles extraites du Psaume 32/1 :

« Heureux celui dont les péchés sont pardonnés ».

Aujourd’hui, c’est le jour de grâce ; Pour vous aussi cher lecteur. Pourvu que vous le vouliez bien…

† Jean LAMBERT

0 commentaires

Sur le même thème :

Des ténèbres à la lumière

Des ténèbres à la lumière

En effet, la lumière, c’est l’opposé des ténèbres. Si les ténèbres sont synonymes de mort, de froid, d’angoisse, la lumière est synonyme de vie, de chaleur, de réconfort…

Le nom de Dieu est magnifique

Le nom de Dieu est magnifique

« Dans la Bible, le nom est tenu pour constitutif de la personnalité. Cela revient à dire que notre Dieu est magnifique. Quand Manoach dit à l’Ange de l’Éternel : »Quel est ton nom ? », l’Ange lui répondit : « II est merveilleux ». Les contemporains de Jésus, témoins de ses œuvres, disaient : « II fait tout à merveille ».

Pin It on Pinterest