Notre Père

Lecture : Jean 20/17

C’est le message de Jésus ressuscité. Nous savons où il est allé. Il s’est assis à la droite de la majesté divine, à la droite de son père. Avant sa mort, les Juifs incrédules se demandaient où ils iraient. Ils envisageaient même que Jésus ait pu se suicider. Pour nous chrétiens, nous savons où est notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.

Dans ce message d’une quinzaine de mots, Jésus nous apprend que son Père est aussi notre Père, que son Dieu est aussi notre Dieu.
Lorsque nous disons, dans nos prières : « Notre Père », nous savons qu’il s’agit de notre Père des cieux, du Père de notre Seigneur Jésus-Christ. Nous savons que notre Dieu est le Dieu de Jésus-Christ. Quelle sécurité pour notre foi !

Nous ne faisons pas comme les Athéniens qui avaient dressé un autel à « un dieu inconnu ».

Nous avons appris à connaître Dieu, ou plus exactement, commencé à apprendre à le connaître. Il nous faudra l’éternité pour pénétrer son infinie grandeur, sa puissance, sa majesté. C’est cela la vie éternelle : connaître Dieu et celui qu’il a envoyé, Jésus-Christ (Jean 17).

Roger COPIN

0 commentaires

Sur le même thème :

La querelle des outils

La querelle des outils

Prenons bien soin de ne pas nous plaindre les uns des autres en trouvant des défauts à un quelconque outil de Dieu.

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

A chacun son dû !

A chacun son dû !

A chacun son dû ! Que devons-nous rendre à Dieu ? Lui qui, sans arrière–pensée, sans égoïsme, sans intérêt, sans calcul, uniquement par amour et grâce, a débloqué notre situation perdue et sauvé notre âme de l’enfer, faisant don de Jésus, son Fils unique à la croix !

Pin It on Pinterest