Les moqueries

Le Guide de prière : Le coût d'être un disciple

« Jusqu’à quand, stupides, aimerez-vous la stupidité? Jusqu’à quand les moqueurs se plairont-ils à la moquerie, Et les insensés haïront-ils la science?. » Proverbes 1:22-23

Si notre monde est un monde de souffrance et de détresse, c’est aussi un monde de moquerie, et particulièrement en ce qui concerne la personne de Jésus-Christ.

1. Moquerie en ce qui concerne le sacrifice de Jésus :

« Les principaux sacrificateurs, avec les scribes et les anciens, se moquaient aussi de lui  (Matthieu 27/41) ».

2. Moquerie en ce qui concerne les paroles et la puissance de Jésus :

« Jésus leur dit : Retirez-vous ; car la jeune fille n’est pas morte, mais elle dort. Et ils se moquaient de lui. Quand la foule eut été renvoyée, il entra, prit la main de la jeune fille, et la jeune fille se leva (Matthieu 9/24 et 25) ».

3. Moquerie en ce qui concerne la résurrection de Jésus :

« Lorsqu’ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquèrent, et les autres dirent : Nous t’entendront là-dessus une autre fois (Actes 17/32) ».

4. Moquerie en ce qui concerne le retour de Jésus :

« Sachez avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des  moqueurs avec leurs railleries, et marchant selon leurs propres convoitises. Ils disent : Où est la promesse de son avènement ? (2 Pierre 3/3 et 4) ».

Si le Seigneur Jésus a accepté les moqueries et les injures, c’est parce qu’il voulait nous sauver en mourant à la croix ; mais la Bible nous dit aussi dans « Galates 6/7 » :

« On ne se moque pas de Dieu, ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi ».

Etes-vous parmi les moqueurs ? Sortez de cette foule et acceptez Jésus-Christ comme votre Sauveur : lui seul pardonne et apporte la vraie joie.

0 commentaires

Sur le même thème :

Pas de jugement pour celui qui croit

Pas de jugement pour celui qui croit

Toi aussi, tu peux recevoir le pardon de tes péchés, éviter le jugement de Dieu et passer de la mort à la vie, pour cela, accepte le Seigneur Jésus comme ton Sauveur.

Jésus, le bon Berger

Jésus, le bon Berger

Le voleur (le diable) ne vient que pour dérober, égorger… Et détruire ! Considérons cette œuvre maléfique : le voleur d’âme fait tout pour arriver à entraîner les hommes derrière lui dans sa damnation éternelle.

L’image du croyant

L’image du croyant

N’oubliez pas ; chaque matin, de contrôler votre image en vous regardant dans le miroir de la Parole de Dieu !

Pin It on Pinterest