Lecture : 1 Corinthiens 3/16

C’est après nous avoir transformés par sa grâce en nouvelles créatures, après nous avoir lavés, nettoyés et purifiés de tous nos péchés par le sang précieux de la croix, que Dieu a fait sa demeure permanente en nous par son Esprit. Par ce verset, le Seigneur nous convie à nous sonder nous-mêmes, dans le but d’examiner :

  • Si nous avons réellement en nous la présence du divin Maître.
  • Si notre attitude est conforme à ses commandements.
  • Si nous l’honorons de tout notre cœur.
  • Si rien en nous ne l’attriste.
  • Si nous marchons dans la foi et le servons avec fidélité. Frères et sœurs, à nous de rester fermes pour garder pure sa maison, qu’il n’y ait en nous aucune souillure. « Tu n’introduiras pas de souillure dans ta maison » (Deutéronome 7/26 ; 2 Pierre 2/20-22). Prenons garde également à ce que la maison après avoir été nettoyée et ornée, ne reste vide (Matthieu 12/44).

 

« Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde » (1 Jean 4/4).

Dans ce verset, il y a la promesse de grandes victoires sur la toute puissance de l’adversaire, la maladie, la pauvreté, et la mort.

Esprit divin, Esprit de flamme, Viens des cieux embraser notre âme ! Esprit de consolation, Répands sur nous ton onction Dans notre cœur, ton sanctuaire, Verse la vie et la lumière.

Soyons remplis du Saint-Esprit !

René BARROIS