Lecture : 1 Corinthiens 2/4 et 5

(…) ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance, afin que votre foi soit fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.

Non seulement l’Esprit a inspiré les Écritures à l’origine, mais il continue d’inspirer et de donner du pouvoir à ceux qui les prêchent. Dans Actes 1 /8, Jésus dit à ses disciples qu’ils recevront une puissance, celle du Saint-Esprit, et qu’ils seront ses témoins jusqu’aux extrémités de la terre.

Il existe un certain nombre de versets qui illustrent cette vérité. Nous pouvons observer avec quelle puissance cette promesse de Jésus se réalise dans les Actes, et Paul mentionne souvent l’importance de la puissance de l’Esprit dans sa propre proclamation de l’Évangile. Dans Romains 15/18 et 19, il parle de ce que Christ a accompli à travers lui pour amener les païens à Dieu :

(…) par la puissance des miracles et des prodiges, par la puissance de l’Esprit de Dieu.

De la même façon, dans 1 Thessaloniciens 1/5, il leur rappelle :

(…) notre Évangile ne vous a pas été prêché en paroles seulement, mais avec puissance, avec le Saint-Esprit, et avec une pleine persuasion.

David PETTS