La réhabilitation du pêcheur

« Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l’Eternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël?. » Ezéchiel 33:11

On est bien des fois choqué, scandalisé devant le comportement de nos contemporains. Les péchés les plus scandaleux deviennent monnaie courante et combien sont choqués si l’on n’accepte pas ces voies de dérèglement comme « normales » ou « naturelles ».

Certains reprochent à Dieu les désastres qui surviennent ici ou là (et qui sont très souvent causés par la négligence ou la cupidité des hommes). Pour moi, je crois que si j’étais à la place de Dieu, il y a plusieurs millénaires que l’humanité n’existerait plus ! Alors, comment croire qu’il y a une espérance pour un monde en folie ? Dieu n’est pas comme nous : il continue d’aimer ce monde avec le même amour, celui qui se nomme, au début de ce verset, « le vivant, le Seigneur, l’Eternel ».

Le méchant est… méchant. Ses voies sont mauvaises, c’est-à-dire que son chemin, ses options, ses choix, ses décisions sont mauvais et ne conduisent à rien de bon. Il faut donc tout changer. La mentalité de tout être humain – même le plus vertueux – doit changer radicalement. Ce n’est pas une amélioration qu’il faut, ce n’est pas un peu plus de piété non plus, mais un changement de cœur et de la tête. Ressentir autrement, penser autrement. C’est un miracle, une action de la puissance de Dieu en nous. Et c’est cela qu’il nous offre.

Ce que Dieu demande à chacun, c’est de revenir de sa mauvaise voie et vouloir que cela change. « Revenir », c’est aller en sens inverse, à l’opposé du passé. On voulait vivre comme cela nous plaisait ; maintenant, on décide d’aller dans la direction que Dieu veut parce que l’on s’est rendu compte que l’on allait vers le gouffre. C’est cela passer de la mort à la vie, des ténèbres à la lumière, de Satan à Dieu !

0 commentaires

Sur le même thème :

Quatre questions et quatre réponses

Quatre questions et quatre réponses

Quel est l’être humain qui n’a jamais posé de questions ? À tout âge, dans tous les domaines, notre nature curieuse nous pousse à interroger et à attendre des réponses.

Dieu connaît toutes choses

Dieu connaît toutes choses

Nous n’avons pas toujours l’explication des épreuves que nous traversons, sa connaissance nous échappe, bien des pourquoi restent sans réponse ! Quelle consolation de savoir que Dieu, lui, connaît toutes choses, il a ses méthodes parfois inattendues pour nous le rappeler.

Pin It on Pinterest