La nuée, colonne de feu

Lecture : Néhémie 9/19

Son caractère exceptionnel.
De tous les prodiges qui ont accompagné Moïse et les Hébreux, la nuée est le plus important et le plus spectaculaire. Songez à ce miracle se déplaçant, aux yeux de tous, pour s’arrêter, repartir ou venir se placer au-dessus du tabernacle. Songez à ce miracle permanent qui ne cessa d’accompagner tout un peuple dans ses marches à travers le désert.

Une colonne imposante, au double aspect.
C’est une sorte de pilier qui s’élève du sol vers le ciel (Exode 13/21 ; Psaume 78/14). Le jour, cette colonne est un nuage vertical ! La nuit, d’un côté elle est constituée de feu pour éclairer les douze tribus. De l’autre, c’est une nuée opaque (Exode 14/20).

Sa réalité : présence et gloire divines.
La nuée était la garantie de la présence constante de Dieu au milieu des siens. C’est un miracle en mouvement qui se déplace, pour conduire le peuple et lui révéler la volonté divine (Nombres 14/14 ; Exode 40/36-37).
Le peuple suivait la nuée, sur l’ordre de l’Eternel : son obéissance lui permettait d’être dans le plan divin (Nombres 9/17 à 21), et de connaître sa gloire (Exode 16/10).
Ce prodige devenait un véritable mur de protection (Exode 14/20 ; Psaume 105/39). La nuit, derrière le camp, elle « fermait la porte » à l’ennemi.

Le Saint-Esprit, notre nuée, colonne de feu.
Le Chrétien vit une dispensation plus excellente (Hébreux 12/18/24). Un feu extraordinaire et puissant vit en nous. C’est la présence du Saint-Esprit qui nous conduit, nous éclaire dans les ténèbres, et sait nous cacher aux yeux de nos ennemis.
« Vous ne vous êtes pas approchés… de la nuée… mais de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance » (Hébreux 12/18 et 24).

Paul ETTORI

0 commentaires

Sur le même thème :

Des ténèbres à la lumière

Des ténèbres à la lumière

En effet, la lumière, c’est l’opposé des ténèbres. Si les ténèbres sont synonymes de mort, de froid, d’angoisse, la lumière est synonyme de vie, de chaleur, de réconfort…

Le nom de Dieu est magnifique

Le nom de Dieu est magnifique

« Dans la Bible, le nom est tenu pour constitutif de la personnalité. Cela revient à dire que notre Dieu est magnifique. Quand Manoach dit à l’Ange de l’Éternel : »Quel est ton nom ? », l’Ange lui répondit : « II est merveilleux ». Les contemporains de Jésus, témoins de ses œuvres, disaient : « II fait tout à merveille ».

Pin It on Pinterest