Et moi dans tout ça ?

« Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, Mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. » Proverbes 28:13

Il n’est pas facile pour la nature humaine d’admettre qu’elle est la cause du malheur et de la détresse d’autrui. Finalement, c’est plus simple de mettre à l’index les plus grands criminels, de montrer du doigt les malfaiteurs et par la même de nous innocenter en comparaison de leurs méfaits.

Pourtant, la Bible, dans le livre de l’Écclésiaste dit ceci :

 » …Un seul pécheur détruit beaucoup de biens… » Ecclésiaste 9:18)

Arrêtons de nous justifier et reconnaissons humblement que nous aussi, chacun pour notre part, et à commencer par moi, nous avons pu être une cause d’amertume, de chagrin, de division, de larmes, de souffrances et de blessures pour notre entourage.

Tellement de plaies béantes dans les cœurs, les âmes, à cause de paroles prononcées trop vite, à la légère ou sous le coup de la colère, que de désespoir et parfois de désolation dans des consciences innocentes alors que tout ceci aurait pu être facilement évité.

Arrêtons de dire : « Et moi dans tout ça ? ». Acceptons que Jésus nous conduise sur le chemin de la repentance, de la réconciliation, du pardon réciproque et de la guérison. Sachons lui donner toute la place. Chassons l’orgueil de notre cœur et admettons que, nous aussi, nous avons besoin de reconnaître notre misère.

 

0 commentaires

Sur le même thème :

Il en manque une !

Il en manque une !

Le berger compte ses brebis et ce soir-là, « il en manque une » ! Comme tout bon berger qui se respecte, il doit, au lieu de se reposer légitimement, aller à la recherche de celle qui s’est égarée, elle est en grand danger dans la nuit !

Bon anniversaire !

Bon anniversaire !

Après tout, le jour de votre anniversaire peut devenir le jour de votre nouvelle naissance ; c’est un si beau cadeau que celui d’une vie transformée en bien.

Message de Dieu aux malheureux

Message de Dieu aux malheureux

Dieu s’adresse aux malheureux. L’êtes-vous ? Sachez d’abord trois choses. Il n’est pas à l’origine de votre malheur. Ce n’est pas dans sa volonté que vous restiez malheureux. Il veut et peut vous délivrer du malheur.

Pin It on Pinterest