Convaincu

Lecture : Philippiens 1/6

Il est bien d’avoir à faire à des gens convaincus. On peut bien sûr être parfaitement convaincu et être néanmoins dans l’erreur. Le message de l’Evangile cherche à convaincre les hommes, et ceux qui témoignent sont des hommes convaincus. Avec Ève et Adam, le diable a réussi à semer le doute dans leur cœur en disant :

« Dieu a-t-il réellement dit ? » (Genèse 3/1).

Paul a écrit :

« Je sais qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour-là » (2 Timothée 1/12).

Ses intérêts n’étant pas placés dans la main des hommes, Paul pouvait faire confiance au Seigneur pour le garder. Ainsi en est-il de chacun de nous et de l’Eglise, pourvu que nous placions toutes choses entre les mains du Seigneur. Aux Philippiens, le même apôtre écrit :

« Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ ».

Notre Dieu est toujours à l’œuvre dans la vie de chaque croyant. Ce que le Seigneur commence, il l’achève toujours. La mention de cette bonne œuvre par l’apôtre est significative.

Job, de son côté, s’est écrié :

« Je sais que mon rédempteur est vivant » (Job 19/25).

Lorsque l’existence de Dieu est remise en cause par plusieurs, il nous faut cette certitude qui vient du message de Dieu. C’est une confession de foi, une réalité vécue au quotidien.

La Bible dit au sujet du Saint-Esprit :

« Quand il sera venu, il convaincra les hommes en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement » (Jean 16/8).

S’il en est un qui peut toucher les cœurs, c’est bien le Saint-Esprit. Il n’y a pas de demi-mesure, de travail inachevé de sa part. C’est pourquoi il nous faut être nous-mêmes remplis du Saint-Esprit, être convaincus pour être convaincants.

Dominique ROSAY

0 commentaires

Sur le même thème :

La querelle des outils

La querelle des outils

Prenons bien soin de ne pas nous plaindre les uns des autres en trouvant des défauts à un quelconque outil de Dieu.

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

A chacun son dû !

A chacun son dû !

A chacun son dû ! Que devons-nous rendre à Dieu ? Lui qui, sans arrière–pensée, sans égoïsme, sans intérêt, sans calcul, uniquement par amour et grâce, a débloqué notre situation perdue et sauvé notre âme de l’enfer, faisant don de Jésus, son Fils unique à la croix !

Pin It on Pinterest