La sanctification

« Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification. » (1 Thessaloniciens 4:3)

Le côté de la mort : Dans la sanctification, Dieu agit en nous sur deux plans : celui de la mort, et celui de la vie. Beaucoup d’entre nous passent tellement de temps à s’occuper de la mort à eux-mêmes qu’ils en deviennent sépulcraux. La sanctification est toujours précédée d’un combat acharné, car en nous quelque chose s’oppose aux exigences de Jésus-Christ. Dès que le Saint-Esprit nous révèle en quoi consiste la sanctification, le combat s’engage. « Si quelqu’un vient à moi, et ne hait pas… sa propre vie, il ne peut être mon disciple. »

L’Esprit de Dieu, travaillant à ma sanctification, me dépouillera de tout, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que « moi-même ». Suis-je prêt à me laisser ainsi dépouiller, à n’avoir plus rien, ni amis, ni père, ni frère, ni intérêt personnel, prêt pour la mort ? C’est la condition même de la sanctification. Il n’est pas étonnant que Jésus ait dit : « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. » C’est là que commence la lutte, et que beaucoup d’entre nous battent en retraite. Nous refusons d’être participants de la mort de Jésus. « C’est une exigence trop sévère, disons-nous, Il ne peut me demander cela. » Mais si ! Notre Seigneur est un Maître sévère, et c’est bien cela qu’il nous demande.

Suis-je prêt à me dépouiller de tout, à n’avoir plus rien que moi-même ? Suis-je décidé à ne pas tenir compte de l’opinion que mes amis peuvent avoir de moi, ni de ma propre opinion sur moi-même, pour déposer cet être dépouillé entre les mains de Dieu ? C’est alors qu’il me sanctifiera entièrement et que mon cœur dépouillé n’aura d’autre préoccupation, que celle de la gloire de Dieu.

Lorsque je demande à Dieu : « Seigneur, montre-moi en quoi consiste, pour moi, la sanctification ? », il répondra à cette prière : « Elle consiste à être uni à Jésus. » La sanctification n’est pas quelque chose que Jésus met en moi : c’est Lui-même en moi.

0 commentaires

Sur le même thème :

Dieu fait toutes choses nouvelles

Dieu fait toutes choses nouvelles

Notre Seigneur ne rafistole jamais nos vertus naturelles, il renouvelle tout en nous, de l’intérieur. « Revêtez l’homme nouveau », c’est-à-dire…

Déserteur ou disciple ?

Déserteur ou disciple ?

Supposons que Dieu, par son Esprit ou une parole de l’Écriture, vous révèle ce qu’il attend de vous et que vous perceviez cet appel…

La conversion continuée

La conversion continuée

Ces paroles du Seigneur s’appliquent à notre conversion initiale, mais nous avons à nous convertir tous les jours de notre vie, à nous tourner sans cesse…

Pin It on Pinterest