Après les moments d’exaltation, nous sommes précipités dans la triste réalité, qui n’a ni beauté…