Questions sur la Bible – 1

J’aimerais commencer cette méditation biblique en lisant avec vous un texte que nous trouvons dans la deuxième épître de Paul à Timothée :

« Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour redresser, pour éduquer dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit adapté et préparé à toute œuvre bonne. » (2 Timothée 3/16)

L’inspiration des Écritures, voilà un thème qui n’est pas facile, mais en posant quelques questions, peut-être comprendrez-vous de quoi il s’agit. La Bible est-elle vraiment la Parole de Dieu pour nous ? Comment la Bible a-t-elle été rédigée ? Comment est-elle parvenue jusqu’à nous ? Les textes que nous avons, que nous pouvons lire dans nos éditions modernes, sont-ils dits « de confiance » ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles nous allons répondre.

Tout d’abord, ce que la Bible prétend d’elle-même. Dans l’Ancien Testament (la première partie de la Bible) comme dans le Nouveau Testament (la seconde partie de la Bible) ce livre, la Bible, prétend être la Parole de Dieu, rien de moins. Savez-vous par exemple qu’on y compte 3800 fois, même plus que cela, l’expression : « Dieu dit… » ? Je vous invite à lire la Bible, et toutes les fois où vous trouverez l’expression « Dieu dit… » soulignez-la, numérotez-la et vous verrez que tout au long de ce livre, vous pourrez mettre des annotations.

Nous l’avons lu : « Toute l’Écriture est inspirée de Dieu », donc porteuse d’un message, d’une révélation, d’une parole qui vient de Dieu même. Bien sûr, je peux comprendre que face à une telle déclaration, les réactions soient diverses. Nous allons en noter deux. Deux réactions sont possibles.

La première : soit nous acceptons effectivement ce que la Bible déclare quant à elle-même, comme étant la Parole de Dieu, une révélation qui vient de Dieu.

La deuxième : soit nous la considérons seulement comme un livre humain, une parole humaine, écrite par des hommes pour des hommes.

Savez-vous que selon ces deux types de réaction, les conséquences peuvent être très différentes ?

Si nous acceptons que ce livre est un livre qui vient de Dieu, porteur d’une vraie révélation spirituelle, alors ce livre peut nous apporter la vie, la vie de Dieu. La vie telle que Jésus la décrit, la vie abondante. Ce livre peut devenir pour nous parole vivante, révélation qui devient saisissante lorsque nous lisons les pages. Deuxième conséquence, si nous pensons que ce livre n’a qu’une dimension humaine et rien de plus, et que placé, rangé sur les étagères de notre bibliothèque, il est au même niveau que les œuvres de Socrate, de Platon ou de Bouddha (quoique Bouddha n’ait rien écrit) alors il n’apportera rien de plus. Peut-être trouverons-nous quelques valeurs littéraires, quelques enseignements sur la vie à l’époque, décrite par les textes bibliques, mais d’un point de vue spirituel, nous ne trouverons rien.

La Bible prétend être la Parole de Dieu et je vous encourage vivement à croire qu’elle l’est !

À présent, nous pouvons voir quelques preuves qui démontrent qu’elle est la Parole de Dieu. Nous pouvons, par exemple, regarder le témoignage de la Bible, quant à elle-même. Ce qu’elle est en tant que livre.

C’est un livre unique. Ne pensez pas qu’il y n’y ait qu’un auteur qui a écrit du début à la fin, non. Nous trouvons plus de quarante auteurs différents. Des gens de milieu si différents les uns des autres. Les rédacteurs, les écrivains bibliques ont été rois, d’autres bergers, prophètes et il y avait même un percepteur d’impôts. Un autre était médecin, plusieurs étaient pécheurs et ainsi de suite. Savez-vous que pendant près de quinze siècles, ce livre a été rédigé dans un monde sans cesse bouleversé, en changement ?

Pourtant, la Bible a une unité étonnante dans la pensée, les buts, les objectifs, dans l’unité de la pensée spirituelle qui se développe tout au long de ce livre. Unité de but également, malgré la diversité des auteurs, malgré le temps — plus de 1500 ans pour sa rédaction. Donc, ce livre est vraiment unique en ce sens.

Ensuite, dans le fait de sa conservation, cela est tout aussi étonnant également. Le livre biblique, la Bible, a été maintes fois mis à l’index. On a très souvent souhaité le détruire. Les Juifs, qui ont été déportés plusieurs fois, ont toujours emmené avec eux les rouleaux du Livre, afin de conserver la Parole de Dieu, et plus proche de nous encore, et dans notre pays de France, il fut un temps où posséder la Bible pouvait vous amener aux galères, voire même au bûcher si vous étiez un récidiviste. Ces temps ne sont pas très éloignés de nous. Alors, vraiment, la Bible est Parole de Dieu. La Bible est un livre unique quant à sa valeur spirituelle, littéraire, ainsi que sa conservation.

Pour terminer, je vous invite vivement à considérer ce livre, à le lire, peut-être à vous recueillir pour prier avant de le lire, et tout simplement faire cette déclaration à Dieu : « Seigneur, que dans ta Parole que dans ce livre, je trouve le message, message de la vie, message qui vient de toi. » Et si, pour conclure, je devais résumer en un mot toute la Bible, ce serait « salut », « le Sauveur Jésus-Christ », « le Sauveur des hommes, venu de Dieu, pour nous apporter le salut de Dieu. » Alors, chers amis, je vous invite : venez à considérer, peut-être d’une manière nouvelle, et avec plus d’attention, ce livre unique, la Bible.

Laurent GUILLET


Merci de partager ce message avec vos amis chrétiens !
Retrouver les messages Evandis chaque semaine sur notre site : le message de la semaine

0 commentaires

Sur le même thème :

Le message des apôtres

Le message des apôtres

Par ses paroles, Jésus nous révèle que la Croix n’a pas été un accident de parcours…

Pin It on Pinterest