Sélectionner une page

Quatre grands résultats de l’oeuvre de Christ

Quatre grands résultats de l’oeuvre de Christ

Je vous propose de lire, dans la Parole du Seigneur, quelques versets de l’épître de Paul aux Colossiens, au chapitre 2 et du verset 8 à 15 :

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde et non sur Christ. Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, Il vous a rendus à la vie avec Lui en nous faisant grâce pour toutes nos offenses. Il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous et Il l’a détruit en le clouant à la Croix. Il a dépouillé les dominations et les autorités et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la Croix.

En lisant ces paroles dans l’Ecriture Sainte, nous nous rendons compte du travail immense qu’a opéré le Christ Jésus en faveur des hommes.

Je voudrais attirer votre attention sur quatre grands résultats de l’œuvre de Christ en faveur de ceux qui se confient en Lui, croyant en toute simplicité à la parole de vérité de notre Dieu.

Que deviennent les beaux discours de la philosophie, les enseignements des hommes, les ordonnances des religions humaines, lorsque le Christ, qui remplit les cieux et la terre de sa gloire, est devant nos yeux ?

Considérons de plus près ces choses.

1. Tout d’abord : « Il nous a rendus à la vie avec lui ».

Nous possédons la vie éternelle par Lui et par Lui seulement. L’Ecriture est formelle : « Si nous ne possédons pas le Fils, nous sommes morts dans nos péchés. Celui qui a le Fils a la vie. Celui qui n’a pas le Fils, la mort demeure en Lui. » Tout cela à cause d’une transgression ancienne. Il avait été dit : « Le jour où tu en mangeras, tu mourras. » Et c’est le Fils qui nous rend la vie que nous avions perdue, la vie éternelle.

Depuis que l’homme a transgressé le commandement de Dieu, il est mort moralement et avec lui, bien sûr, toute la race humaine. Si l’homme est vivant, c’est dans le mal et dans le péché qu’il vit. Mais pour Dieu, il est mort. Il est séparé de Dieu comme la mort physique nous sépare des nôtres, de nos proches, de nos bien-aimés. Par Jésus, Dieu nous ramène à la vie.
Donc, un des grands résultats de l’œuvre de Christ à la croix du Calvaire est de nous rendre à la vie avec Lui.

2. Un deuxième grand résultat est celui-ci : Il a pardonné toutes nos offenses.

Elles étaient nombreuses comme les étoiles des cieux, comme les grains de sable des plages. Elle s’allongeait toujours, cette liste de nos fautes, jusqu’à nous effrayer, mais Christ a tout et gratuitement, pardonné. Il nous a sauvés. Il nous a rendus à la vie en pardonnant toutes nos offenses. Quelqu’un dira : « Mais la loi et ses ordonnances ne nous condamnent-elles plus ? »

3. Alors, intervient le troisième grand résultat de l’œuvre de Christ au Calvaire : L’acte qui subsistait contre nous, c’est-à-dire la loi de Moïse, a été effacé.

Le Seigneur Jésus l’a cloué à la Croix. Jésus a satisfait la loi. Il s’en est rendu Maître. Il nous a affranchis de la loi. Quel triomphe de la foi !

4. Le quatrième grand résultat que Christ nous offre par sa Croix, c’est qu’Il a vaincu les autorités et les dominations.

Il les a dépouillées, dit l’Ecriture. Satan et tous ses agents ont été dépouillés de leur autorité. Et le Seigneur l’a fait d’une façon étonnante, surprenante. Il chassait les démons, Il délivrait les pauvres possédés, et aujourd’hui encore, Il se manifeste par sa Parole puissante, par son Esprit.

Vous direz peut-être : « Mais seul le Seigneur Jésus accomplissait des choses aussi merveilleuses. » Détrompez-vous, Il a donné à ses apôtres et à ses serviteurs, à tous ceux qui croiraient en Lui, le pouvoir de chasser les démons.
C’est ainsi que les apôtres ont commencé un grand travail sur les déshérités de la terre. Ils prêchaient la Parole de Dieu, guérissaient les malades, chassaient les démons, ressuscitaient les morts. Et Jésus disait : «Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. » Quelle victoire !

Bien-aimés qui lisez ces lignes, placez donc votre espoir dans ce Roi de gloire, dans ce Maître incontesté, croyez qu’Il est le Libérateur.

Prions :

Seigneur, notre Dieu, nous goûtons aujourd’hui la grâce qui est en toi. Nous avons tout pleinement en toi. Nous ne voulons pas, en effet, perdre notre temps en nous confiant dans une vaine philosophie, dans une tromperie humaine, en nous appuyant sur des traditions d’hommes et des rudiments du monde. Mais nous voulons nous appuyer sur Celui que tu nous as donné, sur le Seigneur Jésus.

En Lui sont cachés tous les trésors, toutes les puissances, toutes les délivrances. En Lui, nous avons tout pleinement. Cher lecteur, saisis par la foi le Christ Jésus, saisis les grâces qu’Il t’offre aujourd’hui. Reçois-Le dans ton cœur comme ton sauveur, comme ton ami. Tu ne le regretteras jamais. Amen.

Pasteur Lucien VIVIER

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
mattis Phasellus Donec leo porta. dolor et, venenatis, Praesent risus. felis