Chers amis, la Bible nous dit dès le commencement, Dieu est un Dieu de projets :

Genèse 1/26 : « Dieu dit : Faisons l’homme à notre image selon notre ressemblance. »

Dieu communique ses projets à ses serviteurs : Les exemples sont multiples dans la Bible.
Il donne une vision : Définition de « Vision » dans ce contexte précis.

C’est un ordre de mission pour accomplir un projet précis. Quelque chose qui n’existe pas encore, ou qu’il faut emmener plus loin.

La vision comporte une dimension de foi. Souvent, seul celui qui a reçu la vision de Dieu y croit contre « vents et marées » !

Genèse 15/1-18 : Abram reçoit la vision, le projet de Dieu pour sa vie et la destinée du peuple que Dieu a choisi.

Les leaders utilisés par Dieu sont avant tout des hommes de visions.

Différence, par rapport à la vision dans une perspective prophétique : La vision au sens prophétique, correspond à des événements à venir qui ne se réaliseront parfois que des siècles après la mort du prophète. La plupart du temps, cela concerne l’avenir.

Une nouvelle vision pour Evandis : Adapter et développer le ministère d’Evandis à notre génération qui connaît des changements si fréquents et profonds dans ce qui nous occupe pour notre ministère : les nouvelles technologies.
Nous sommes dans un processus de changements, de mutations profondes : Nouvelle vision, nouveaux moyens, nouvelles compétences, nouvelles méthodes, nouveaux outils, nouveaux partenariats.

Une question essentielle : pourquoi toutes les visions ne parviennent-elles pas à terme ?

Parce qu’entre la réception et la réalisation se place toutes sortes de d’éléments intérieurs ou extérieurs, qui à terme auront des effets dévastateurs qui conduiront à l’échec de la vision.

Les 4 étapes de la réalisation d’une vision.

I : Inspiration : La vision inspirée, communiquée, reçue :

Recevoir un projet qui vient de Dieu, conviction d’être là où il faut quand il faut pour faire ce qu’il faut !

La foi intervient dans ce processus :

Hébreux 11/1 :« Or la foi, c’est l’assurance (la substance, la garantie) des choses qu’on espère, la démonstration (la conviction) de celles qu’on ne voit pas. »

Il existe une certitude chez celui qui a reçu la vision : Devenir l’homme ou la femme de cette vision.

La vision doit s’intégrer pleinement dans la révélation biblique :

Elle respecte la foi biblique, la doctrine biblique, elle ne peut pas isoler mais au contraire rapprocher des autres Chrétiens.

Personne ne peut faire la volonté de Dieu à lui seul.

Tous ceux qui ont obéit à une vision ont eu besoin des autres.

La vision est le projet de Dieu pour notre vie.

Souvent, cela nous engage pour très longtemps !

II : Concrétisation : La vision appliquée et réalisée :

Réflexion, prière, principes bibliques :

S’asseoir et calculer la dépense : Ne pas partir à l’aventure même si c’est une aventure de foi. Trouver les moyens nécessaires pour réaliser la vision : ressources humaines, dons, talents, finances, matériel…

Examiner la situation : Faire preuve de discernement pour prendre en compte la situation dans laquelle on se trouve. Évaluer les possibilités qui se présentent.

Élaborer une stratégie :

Un but à atteindre : Savoir d’où l’on part pour voir où l’on va.

Un plan : Fixer des étapes à atteindre.

Élaborer un calendrier : Planifier (plan), gérer le temps.

Gérer les ressources.

Communiquer la vision aux autres :

La tâche principale à accomplir. Il ne suffit pas de dire : « Dieu m’a montré ce que je dois faire pour son service, alors suivez-moi ! »

Il faut l’adhésion des autres chrétiens à la vision, au projet que Dieu m’a inspiré et confié. Ce qui fait le leader, c’est sa capacité à marcher devant et à être suivi par les autres.

Savoir s’entourer de ceux que Dieu appelle pour nous aider à réaliser le plan de Dieu. L’œuvre de Dieu est toujours un travail d’équipe.

Former une équipe composée des talents, dons multiples et complémentaires indispensables à la réalisation de la vision.

Action : 

La réflexion nous conduit à l’action : La réflexion sans action ne produit rien ; L’action sans réflexion ne produit souvent que du vent… Il faut un équilibre entre réflexion et action.

Le projet devient réalité : Des actions concrètes sont engagées. La vision doit maintenant « s’incarner », prendre corps pour devenir une réalité tangible.

L’équipe formée par ceux qui ont adhéré à la vision est opérationnelle : exemple de l’apôtre Paul et ses voyages missionnaires.

L’exemple de la Web TV d’Evandis : evandis-gospel.tv Une vision, un projet que Dieu a mis sur mon cœur en 2016 et qui a vu le jour en 2017 après bien des montagnes à soulever ou à escalader !

Aujourd’hui, cette chaîne TV sur Internet est fonctionnelle, les partenaires sont engagés, les moyens techniques en place, les ressources humaines et les talents travaillent de concert pour produire un média unique en France dans le monde évangélique.

Dans la deuxième partie de ce message, nous aborderons les point 3 et 4 : La vision renouvelée et la vision qui progresse.

Rendez-vous le 24 septembre.

Laurent GUILLET