Jésus est-il le seul chemin ? 1

02-19-2024-Message-Jésus-seul-chemin-1-Light

Ce message est adapté d’un texte de Lee Strobel, ancien athée converti à Jésus Christ.

Jésus a déclaré :

« Je suis le chemin, la vérité et la vie » Jean 14:6

Jésus a souvent surpris les gens par son enseignement allant à l’encontre de la nature humaine :

« Celui qui perd sa vie la sauve. »
« Les premiers seront les derniers. »
« Ce sont les doux qui hériteront de la terre. »
« Réjouissez-vous dans les persécutions. »
« Priez pour vos ennemis. »
« Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. »
« Tendez l’autre joue. »

MAIS là où il a été le plus inexact, d’après certains, outrageux même, c’est quand il déclare dans Jean 14:6 :

« Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, nul ne vient au Père que par MOI. »

Voilà une déclaration que les gens n’arrivent pas à digérer. Elle a été cataloguée d’arrogante et d’étroitesse d’esprit, de sectaire et de snob.
Pour certains d’entre vous, c’est peut-être une pierre d’achoppement à votre foi.

Mais ce n’est pas par arrogance que Jésus a dit cela ! C’est par pure compassion.
Si nous y regardons de plus près, nous voyons que cette déclaration à un sens fondamental.
En fait c’est un des enseignements les plus importants au monde.

Alors pourquoi cette déclaration est-elle si controversée?
Une des raisons, c’est parce qu’elle frappe au cœur de trois grands mythes religieux !

Nous allons donc examiner cette déclaration de Jésus et ces trois fausses conceptions un peu trop vite admises.

Première Idée fausse très répandue

Finalement quand vous les regardez de près toutes les religions se valent :

— Certains disent que bien qu’il y ait des différences en apparence entre les différentes religions du monde, si vous allez à l’essentiel, fondamentalement toutes les religions enseignent la même chose.
Alors qu’importe laquelle vous suivez !

— En d’autres mots, toutes ces voies spirituelles vous font arriver au même sommet de la montagne, car le fondement de toutes ces religions, c’est la fraternité universelle entre hommes et femmes et la paternité universelle de Dieu.

— Bien sûr qu’il y a entre toutes les religions du monde des points communs, en particulier concernant certaines valeurs fondamentales et aussi une certaine morale.
Mais il est vrai aussi qu’il y a des différences considérables.

— Par exemple quand Jésus fait cette déclaration, il place le christianisme dans une classe à part !
Si le chemin vers Dieu c’est PAR Jésus, alors on ne peut réunir le christianisme avec d’autres religions.

— Cette originalité du christianisme s’enracine dans l’originalité même de Jésus.
On a fait remarquer que les leaders des autres religions disent :

« Suivez-moi et je vous montrerai comment découvrir la vérité. » Mais Jésus dit : « Je suis la Vérité. »
« Suivez-moi et je vous montrerai la voie du salut. » Mais Jésus dit : « Je suis le Chemin de la vie éternelle. »
« Suivez-moi et je vous montrerai comment être éclairé. » Mais Jésus dit : « Je suis la Lumière du monde. »
« Suivez-moi et je vous montrerai toutes les portes qui mènent à Dieu. » Mais Jésus dit : « Je suis la Porte. »

Souvent les gens ont essayé d’harmoniser les différentes religions du monde :

— Mais il y a des différences irréconciliables entre le christianisme et les systèmes religieux.
Toutes les autres religions demandent aux gens de FAIRE quelque chose, c’est à dire, à travers des luttes et des efforts de gagner la faveur de Dieu.

— On vous dit d’utiliser un moulin à prières tibétain ou de faire des pèlerinages, de faire des aumônes aux pauvres ou de ne pas manger certaines nourritures, de prier dans une certaine position ou de passer par un certain nombre de réincarnations, etc.Ce sont tous des efforts de l’homme pour arriver jusqu’à Dieu… Mais Jésus Christ C’est Dieu venant jusqu’à nous.

— Jésus a enseigné l’opposé de ce que les autres religions enseignent.
Il a dit que personne ne peut faire quoi que ce soit pour mériter le ciel, c’est donc inutile même d’essayer.

— Il a dit que nous sommes tous coupables d’avoir fait le mal… Et personne ne peut contredire cela !
Le mal que nous avons fait nous sépare de Dieu qui est Saint et Parfait. Et là aussi personne ne peut contredire cela !

— Parce que Dieu est un juste juge, il nous faut payer pour le mal que nous avons fait. Et c’est là qu’intervient l’amour de Dieu ;

Dans son amour, Jésus s’est offert volontairement lui-même pour payer la rançon à notre place.
Quand nous acceptons son sacrifice, nous sommes réconciliés avec Dieu pour l’éternité.
Les autres religions disent qu’il faut FAIRE !
Le christianisme dit que Dieu A FAIT ! Parce que Jésus a tout accompli à la croix.

Illustration :
Dans la littérature bouddhiste, il existe une histoire semblable à celle que Jésus a racontée et elles montrent la distinction qu’il y a avec le christianisme. Les deux histoires parlent d’un fils qui s’est rebellé et qui a quitté la maison, qui ensuite a reconnu son erreur et a décidé de revenir et de se réconcilier avec les siens.
Dans l’histoire bouddhiste, il est exigé du fils errant de travailler dur dans la servitude pour rembourser la dette de ses méfaits passés. Mais vous connaissez la Parabole du Fils prodigue et comment elle finit. Le fils repentant est chaleureusement accueilli par un père rempli d’amour, et la grâce et le pardon immérités lui sont accordés.

— Il y a aussi d’autres différences fondamentales entre le christianisme et les religions dans le monde.
Par exemple, le christianisme dit qu’il y a UN Dieu éternel qui a créé l’univers. L’Hindouisme dit que tout est Dieu. Vous êtes Dieu, je suis Dieu, toute la nature est Dieu.

— L’Islam nie que Jésus soit Dieu et qu’il soit mort pour nos péchés. Bouddha n’a peut-être même pas cru en Dieu ! Le bouddhisme déclare : « Il n’y a ni Dieu ni principe vital suprême, mais seulement des natures composées, sujettes par nature à la décomposition… » Ainsi, mes amis, nous voyons que toutes ces croyances ne peuvent pas être vraies en même temps.
Elles se contredisent trop l’une l’autre.

— Seul Jésus, le fils parfait de Dieu, a les qualifications pour s’offrir en rançon et ainsi payer pour nos fautes. Aucun autre leader religieux n’a même prétendu une chose semblable. Dieu ne peut pas aller dans une partie du monde dire : « Voici le chemin pour être réconcilié avec moi, » et aller ensuite ailleurs dire : « Non, voici un chemin complètement contradictoire pour me plaire. »

La semaine prochaine, nous verrons les autres fausses Idées très répandues.

0 commentaires

Sur le même thème :

Le message des apôtres

Le message des apôtres

Par ses paroles, Jésus nous révèle que la Croix n’a pas été un accident de parcours…

Pin It on Pinterest