Dieu est fidèle !

Dieu est fidèle !

Les chrétiens comme tout le monde en cette période de grande incertitude subissent les conséquences de la crise sanitaire actuelle…

Nous connaissons Dieu parce qu’Il nous a connus le premier, en venant jusqu’à nous en la personne de son fils, Jésus le fils de Dieu fait homme. Nous devons sans cesse nous appliquer à connaître la personnalité de Dieu, ses sentiments, ses pensées, ses desseins à notre égard, et les perfections de son caractère. 

Ensemble, aujourd’hui, affirmons que Dieu est fidèle !

La Bible insiste sur cette vérité. Lisons ces quelques textes des Saintes Écritures :

« Sache donc que c’est l’Éternel, ton Dieu, qui est Dieu. Ce Dieu fidèle garde son alliance et sa miséricorde jusqu’à la millième génération envers ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements. »

Et encore :

« Il est le rocher ; ses œuvres sont parfaites, car toutes ses voies sont justes ; c’est un Dieu fidèle et sans iniquité, il est juste et droit. »

Le prophète Ésaïe disait de la part de Dieu :

« Ainsi parle l’Éternel, le rédempteur, le Saint d’Israël, à celui qu’on méprise, qui est en horreur au peuple, à l’esclavage des puissants : des rois le verront, et ils se lèveront, des princes, et ils se prosterneront, à cause de l’Éternel, qui est fidèle… »

L’apôtre Paul écrivait à des chrétiens :

« Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ, notre Seigneur. »

Et encore :

« Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation, il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. »

Quant à l’apôtre Jean, il écrivait pour sa part :

« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »

Vous le voyez, Dieu est fidèle ! Mais que veut dire fidèle ?

La racine hébraïque de laquelle sont dérivés les mots traduits par fidèle et fidélité, dans l’Ancien Testament, veut dire étayer, ou soutenir, ou entretenir. L’emploi intransitif du mot signifie s’étayer ou être soutenu, ou entretenir. En conséquence, le mot fidèle appliqué à une personne implique le fait que cette personne est digne qu’on s’appuie sur elle. Le mot grec employé dans le Nouveau Testament veut dire : digne de confiance, ou sur lequel on peut s’appuyer, mais ce mot grec et le même que celui dont il est fait usage dans la version des Septante pour le mot hébreu déjà cité et naturellement, il emprunte sa signification à cet emploi.

À propos de l’emploi de ce mot, citons quelques passages bibliques. Au Psaume 119, v. 86 :

« Tous tes commandements ne sont que fidélité ! »

Dans le livre des Proverbes, chap. 14, v. 5 :

« Un témoin fidèle ne ment pas ; mais un faux témoin dit des mensonges. »

Jésus dit :

« Quel est donc le serviteur fidèle et prudent que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? Heureux ce serviteur que son maître à son arrivée trouvera faisant ainsi ! »

L’apôtre Paul écrit dans l’une de ses épîtres :

« C’est une Parole certaine et entièrement digne d’être reçue que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs dont je suis le premier. »

Et nous trouvons aussi ce texte dans le livre de l’Apocalypse :

« Celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : écris, car ces paroles sont certaines et véritables. »

Pour ces derniers textes que je viens de vous citer, le mot employé dans la langue originale est « fidèles ». L’usage que fait la Bible de ce mot confirme son étymologie. La pensée ressort, plus complète et plus définitive, à mesure que nous constatons la manière dont la fidélité de Dieu se manifeste. Par conséquent, dire que Dieu est fidèle signifie que Dieu est un Être sur lequel nous pouvons nous appuyer et en qui nous pouvons nous confier (et cela d’une manière absolue).

N’est-ce pas merveilleux ? C’est cela l’heureuse nouvelle de l’Évangile !

Jusqu’où va la fidélité de Dieu ?

Le prophète Jérémie affirme que la fidélité de Dieu est grande ! Le livre des Psaumes dit :

« Éternel, ta bonté atteint jusqu’aux cieux, ta fidélité jusqu’aux nues ! »

Et encore :

« La Parole de l’Éternel est droite, et toutes ses œuvres s’accomplissent avec fidélité. »

Comment s’accomplit la fidélité de Dieu ?

Elle se manifeste par l’accomplissement de sa promesse et de son alliance. Il garde la Parole qui sort de sa bouche, indépendamment des actions de l’être humain.

Par ailleurs, la fidélité de Dieu se manifeste dans la défense et la délivrance de ses serviteurs, au jour de l’épreuve, de la tentation et de la lutte, et cela sans qu’Il ne manque jamais. La Bible dit en effet :

« Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leurs âmes au fidèle créateur, en faisant ce qui est bien. »

Passez-vous par des moments extrêmement difficiles ?

Souvenez-vous de la fidélité de Dieu ! Il ne vous délaissera pas, Il ne vous abandonnera pas. Votre situation est dans sa main. Il sait comment intervenir et vous secourir. Soyez toujours plein de confiance.

Dieu manifeste sa fidélité dans le fait qu’Il se tient près de son peuple et le sauve. C’est ce qui faisait dire au prophète Jérémie :

« Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme. Elles se renouvellent chaque matin. Oh ! Que ta fidélité est grande ! »

Sans que cela soit pour nous un encouragement à faire de même, il est vrai néanmoins que Dieu ne nous traite pas selon nos péchés, qu’Il ne nous punit pas selon nos iniquités, et qu’Il se tient près de nous, même quand nous Lui sommes infidèles. Il le fait, non pour nous rassurer dans nos péchés, mais au contraire pour nous en délivrer. Sinon, nous serions sans espoir. La Bible dit :

« Si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même. »

Notre sécurité réside donc dans sa fidélité et non pas dans la nôtre.

Dieu témoigne sa fidélité :

« Dieu qui est fidèle ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. »

Courage donc, dans notre épreuve, alors que nous sommes tentés de baisser les bras, de jeter le manche après la cognée, harcelés par la pensée que nous ne verrons jamais le bout du tunnel ; Dieu est fidèle. Nous nous en sortirons par sa grâce et son amour infini pour nous.
Nous goûterons également à la douceur de sa fidélité divine en ce que Dieu nous gardera dans sa bonne main et nous préservera de tous les assauts du diable, notre ennemi. C’est dans cette pensée qu’à plusieurs reprises la Bible dit :

« Le Seigneur est fidèle, il vous affermira et vous préservera du malin. »

Et encore :

« Il vous affermira jusqu’à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus-Christ. Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur. »

Et encore :

« Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entier, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ. Celui qui vous a appelés est fidèle et c’est lui qui le fera. »

Ainsi Dieu qui est fidèle, affermit et préserve ceux qu’Il a appelés, les gardes du malin, les sanctifiant complètement et les conservant, esprit, âme et corps, irrépréhensibles pour l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ. L’assurance que les enfants de Dieu ont, quant à leur avenir, n’a donc pas sa source en leur fidélité, mais en la sienne. Quelle consolation pour chacun de nous !

Notons encore que la fidélité de Dieu se manifeste dans l’exaucement de nos prières. Le roi David disait, dans l’un de ses Psaumes :

« Éternel, écoute ma prière, prête l’oreille à mes supplications ! Exauce-moi, dans ta fidélité, dans ta justice ! »

Ayons donc une sainte hardiesse pour exposer aujourd’hui même tous nos besoins à Dieu, dans une prière sincère, ardente et pleine de foi. Il est fidèle pour répondre à notre cri de détresse.
Pour conclure, notons que la fidélité de Dieu se manifeste dans le pardon qu’Il accorde à ses enfants lorsqu’ils confessent leurs péchés.

La Bible déclare :

« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de toute iniquité. »

Notre assurance que Dieu pardonnera nos péchés lorsque nous les aurons confessés repose sur deux faits connus qui concernent Dieu, à savoir : Dieu est juste et Dieu est fidèle. Douter que votre péché a été pardonné quand vous l’avez confessé, c’est douter de sa justice et de sa fidélité aussi bien que de sa véracité. Ce n’est pas de l’humilité, c’est de la présomption.

La justice, la miséricorde et la fidélité de Dieu marchent sur des routes à peu près parallèles et Dieu fait le serment qu’elles serviraient toutes à délivrer, à défendre son peuple et compléter l’éternel salut de ce peuple. Fortifions notre foi en Celui qui ne nous décevra jamais. 

Merci de faire connaître evandis.com en partageant cet article.

Evandis Gospel TV

Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

DERNIERS ARTICLES

Découvrir

ABONNEZ-VOUS

Praesent felis id dictum accumsan ut risus dapibus at