Une bonne année

« Pour publier une année de grâce du Seigneur. » Luc 4:19

C’est ce que nous souhaitons à chacun. Mais, par-dessus tout, c’est le souhait de Dieu pour son église : « Je fais des vœux pour ton bonheur ».

Une nouvelle année : par la date, mais aussi par des choses nouvelles pour notre vie chrétienne. Dieu a pensé à cela pour nous, soyons-en sûrs.

Une année d’évangélisation : cela peut paraître présomptueux, mais cela est bien biblique. C’est 365 jours sur 365 que nous devons faire connaître le message de l’Évangile. Rendons grâce à Dieu pour les âmes qui se sont tournées vers le Seigneur en cette année « déjà passée ». Mais poursuivons cette grande œuvre du salut sans nous relâcher ce jour et les suivants : « Vous serez mes témoins ».

Une année de fidélité : depuis combien d’années sommes-nous convertis ? Chacun peut répondre à cela et dire que, pendant toutes ces années, Dieu a été fidèle dans les moindres détails. Si nous sommes infidèles, Il demeure fidèle. C’est le Dieu fidélité. Une année de fidélité au Seigneur, à son service et à son église. Paul avait reçu miséricorde pour être fidèle. Nous avons certainement aussi reçu cette miséricorde.

• Une année pour nos enfants : pour leur conversion et leur attachement à Dieu. C’est aussi notre responsabilité. Nous, croyants, donnons-leur à manger. Que par notre témoignage, nous donnions envie à ceux de notre maison. L’Église commence à la maison. Et Dieu veut nous faire grâce dans ce domaine. Ceci est valable pour les jeunes gens et jeunes filles des assemblées.

La promesse du Seigneur est la suivante :

« Je vous remplacerai les années qu’ont dévorées la sauterelle, le jézek, le hazil et la gazam. (Joël 2/25) »

Malgré tous les dégâts causés.

Ne soyons pas fatalistes mais réalistes.

La Bible dit :

« Or, à celui qui peut faire par la puissance qui agit en nous infiniment au-delà de ce que nous demandons ou pensons, à Lui soit la gloire dans l’Église et en Jésus-Christ, dans toutes les générations aux siècles des siècles ! Amen (Éphésiens 3/20).»

À chacun, une bonne année !

 

0 commentaires

Sur le même thème :

Maison de prière ouverte en nocturne !

Maison de prière ouverte en nocturne !

L’Église est ce que nous voulons en faire. Dieu, lui, souhaite qu’elle soit d’abord une maison de prière. Nous avons là un exemple de « nuit de prières » parce qu’il était urgent de mener un combat spirituel.

Pourquoi n’avons-nous pas de réveil ?

Pourquoi n’avons-nous pas de réveil ?

Monsieur le pasteur, je crois qu’il n’y aura pas de réveil aussi longtemps que je médirai de vous derrière votre dos et que par devant je me montrerai aimable à votre égard. Je vous prie de me pardonner !

Dépôt de plaintes

Dépôt de plaintes

Venez et plaidons ! dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme neige

Pin It on Pinterest