Une bonne année

« Pour publier une année de grâce du Seigneur. » Luc 4:19

C’est ce que nous souhaitons à chacun. Mais, par-dessus tout, c’est le souhait de Dieu pour son église : « Je fais des vœux pour ton bonheur ».

Une nouvelle année : par la date, mais aussi par des choses nouvelles pour notre vie chrétienne. Dieu a pensé à cela pour nous, soyons-en sûrs.

Une année d’évangélisation : cela peut paraître présomptueux, mais cela est bien biblique. C’est 365 jours sur 365 que nous devons faire connaître le message de l’Évangile. Rendons grâce à Dieu pour les âmes qui se sont tournées vers le Seigneur en cette année « déjà passée ». Mais poursuivons cette grande œuvre du salut sans nous relâcher ce jour et les suivants : « Vous serez mes témoins ».

Une année de fidélité : depuis combien d’années sommes-nous convertis ? Chacun peut répondre à cela et dire que, pendant toutes ces années, Dieu a été fidèle dans les moindres détails. Si nous sommes infidèles, Il demeure fidèle. C’est le Dieu fidélité. Une année de fidélité au Seigneur, à son service et à son église. Paul avait reçu miséricorde pour être fidèle. Nous avons certainement aussi reçu cette miséricorde.

• Une année pour nos enfants : pour leur conversion et leur attachement à Dieu. C’est aussi notre responsabilité. Nous, croyants, donnons-leur à manger. Que par notre témoignage, nous donnions envie à ceux de notre maison. L’Église commence à la maison. Et Dieu veut nous faire grâce dans ce domaine. Ceci est valable pour les jeunes gens et jeunes filles des assemblées.

La promesse du Seigneur est la suivante :

« Je vous remplacerai les années qu’ont dévorées la sauterelle, le jézek, le hazil et la gazam. (Joël 2/25) »

Malgré tous les dégâts causés.

Ne soyons pas fatalistes mais réalistes.

La Bible dit :

« Or, à celui qui peut faire par la puissance qui agit en nous infiniment au-delà de ce que nous demandons ou pensons, à Lui soit la gloire dans l’Église et en Jésus-Christ, dans toutes les générations aux siècles des siècles ! Amen (Éphésiens 3/20).»

À chacun, une bonne année !

 

0 commentaires

Sur le même thème :

Et moi dans tout ça ?

Et moi dans tout ça ?

Arrêtons de dire : « Et moi dans tout ça ? ». Acceptons que Jésus nous conduise sur le chemin de la repentance, de la réconciliation, du pardon réciproque et de la guérison.

La querelle des outils

La querelle des outils

Prenons bien soin de ne pas nous plaindre les uns des autres en trouvant des défauts à un quelconque outil de Dieu.

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

Pin It on Pinterest