Les trois passoires

Lecture : Jacques 4/11

Quelqu’un arriva un jour, tout agité, auprès du sage Socrate :

– Ecoute, Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami…

– Arrête, interrompit le philosophe. As-tu passé ce que tu as à me dire à travers les trois passoires ?

– Les trois passoires ? Dit l’autre étonné !

– Oui, mon bon ami, les trois passoires.

Laisse-moi voir si ce que tu as à me dire peut traverser les trois passoires.  La première, c’est celle de la vérité. As-tu examiné si tout ce que tu veux me raconter est vrai… ?

– Non, je l’ai entendu raconter et…

– Bien, bien. Mais assurément, tu l’as fait passer à travers la deuxième passoire. C’est celle de la bonté. Est-ce que même si ce n’est pas tout à fait vrai, ce que tu veux me raconter est quelque chose de bon… ?

– Hésitant, l’autre répondit : Non, au contraire.

– Hum ! interrompit le sage, essayons donc de nous servir de la troisième passoire, et demandons-nous s’il est utile de me raconter ce qui t’agite tant… ?

– Utile ? Pas précisément.

– Et bien ! Dit le sage Socrate en souriant, ce que tu as à me dire n’est ni vrai, ni bon, ni utile, alors oublie-le et ne t’en soucie pas.

… A méditer, pour nous chrétiens, à la lumière des exigences de Dieu !

Transmis par François QUONIAM

0 commentaires

Sur le même thème :

Des ténèbres à la lumière

Des ténèbres à la lumière

En effet, la lumière, c’est l’opposé des ténèbres. Si les ténèbres sont synonymes de mort, de froid, d’angoisse, la lumière est synonyme de vie, de chaleur, de réconfort…

Le nom de Dieu est magnifique

Le nom de Dieu est magnifique

« Dans la Bible, le nom est tenu pour constitutif de la personnalité. Cela revient à dire que notre Dieu est magnifique. Quand Manoach dit à l’Ange de l’Éternel : »Quel est ton nom ? », l’Ange lui répondit : « II est merveilleux ». Les contemporains de Jésus, témoins de ses œuvres, disaient : « II fait tout à merveille ».

Pin It on Pinterest