Honneur

Lecture : Esaïe 58/13-14

L’honneur, c’est un témoignage d’estime, une démonstration de respect, et honorer, c’est rendre hommage, accorder le respect à quelqu’un. Sur ce sujet, la Bible dit :

« Rendez l’honneur à qui vous devez l’honneur » (Romains 13/7).

A qui devons-nous l’honneur ?

« Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire aux siècles des siècles » (1 Timothée 1/17).

L’honneur, le respect et la louange sont d’abord à celui qui a créé les cieux et la terre, l’Éternel qui, dans son amour et sa grande miséricorde, a voulu pardonner nos offenses en son Fils et nous a placés en son cœur, afin que nous appréciions sa bonté.

« A l’agneau, soient la louange, l’honneur, la gloire et la force, aux siècles des siècles » (Apocalypse 5/13).

A Jésus-Christ, immolé pour la réconciliation avec le ciel, et qui est ressuscité pour que nous ayons la vie éternelle, apportons note estime, notre adoration et notre respect, dans la reconnaissance de la foi.

Honorer et louer Dieu ainsi que Jésus-Christ, c’est aussi être attentif à leur enseignement :

• Tu honoreras la personne du vieillard (Lévitique 19/32).
• Honorez les veuves (1 Timothée 5/3).
• Honore ton père et ta mère, afin que tu sois heureux (Éphésiens 6/2).
• Que le mariage soit honoré de tous (Hébreux 13/4).
• Honorez tout le monde, honorez le roi (1 Pierre 2/17).

Le respect est à notre prochain et aux autorités.

L’honneur et le respect dans la volonté et avec l’aide de Dieu généreront :

« Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, car devant Dieu, il n’y a point de favoritisme » (Romains 2/10-11).

A Dieu soient nos remerciements.

Max HASCOET

0 commentaires

Sur le même thème :

Des ténèbres à la lumière

Des ténèbres à la lumière

En effet, la lumière, c’est l’opposé des ténèbres. Si les ténèbres sont synonymes de mort, de froid, d’angoisse, la lumière est synonyme de vie, de chaleur, de réconfort…

Le nom de Dieu est magnifique

Le nom de Dieu est magnifique

« Dans la Bible, le nom est tenu pour constitutif de la personnalité. Cela revient à dire que notre Dieu est magnifique. Quand Manoach dit à l’Ange de l’Éternel : »Quel est ton nom ? », l’Ange lui répondit : « II est merveilleux ». Les contemporains de Jésus, témoins de ses œuvres, disaient : « II fait tout à merveille ».

Pin It on Pinterest