Comment lire la Bible ?

Lecture : Jean 6/63

Conseils pour les nouveaux lecteurs :

 • Lisez-la chaque jour.

 • Abordez la lecture avec prière (Psaume 119/18).

 • Si vous avez oublié ce que vous avez lu, croyez que la Parole est la nourriture de l’âme. Nous pouvons ne plus nous souvenir de notre repas, et cependant il nous a fortifiés. C’est ce que fait la Parole.

 • D’autre part, le Saint-Esprit est capable de nous rappeler en son temps ce que nous croyons avoir oublié (Jean 14/26).

 • Essayez à l’aide de parcelles, de références, de vous faire une « mini-étude », pour approfondir le texte.

 • Si vous abordez un passage difficile, obscur, notez-le. Sûrement, dans une prochaine méditation, vous aurez la réponse et l’explication désirée.

 • Lisez la Bible entière, vous aurez une vue d’ensemble.

 • Ne délaissez pas les livres les plus « arides ». Quand on fait la cueillette des champignons, au début, on ne voit rien ; mais l’œil s’habitue. À la longue, notre esprit s’éveille, et nous découvrons des trésors.

 • Ne soyez pas un lecteur oublieux (Jacques 1/22). Avec sa force, vivons sa Parole !

Conseils aux lecteurs assidus de la Bible :

 • Ne nous approchons pas de ce trésor en disant : « Je sais, je l’ai lu vingt fois ! » Tel passage qui ne nous a jamais parlé peut prendre un relief particulier un jour. Car Dieu connaît nos besoins. Reconnaissons avec humilité qu’après des années de lecture régulière, nous connaissons si peu de la révélation divine. Nous vivons malheureusement trop souvent avec le « Smic spirituel » !

+ Daniel QUINTIN

0 commentaires

Sur le même thème :

Des ténèbres à la lumière

Des ténèbres à la lumière

En effet, la lumière, c’est l’opposé des ténèbres. Si les ténèbres sont synonymes de mort, de froid, d’angoisse, la lumière est synonyme de vie, de chaleur, de réconfort…

Le nom de Dieu est magnifique

Le nom de Dieu est magnifique

« Dans la Bible, le nom est tenu pour constitutif de la personnalité. Cela revient à dire que notre Dieu est magnifique. Quand Manoach dit à l’Ange de l’Éternel : »Quel est ton nom ? », l’Ange lui répondit : « II est merveilleux ». Les contemporains de Jésus, témoins de ses œuvres, disaient : « II fait tout à merveille ».

Pin It on Pinterest