« De même David exprime le bonheur de l’homme à qui Dieu impute la justice sans les œuvres : Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, Et dont les péchés sont couverts! Heureux l’homme à qui le Seigneur n’impute pas son péché »!