UNE MAISON BIEN CONSTRUITE

Lecture Luc 19 : 1-6.

1) INTRODUCTION

◆ Dans la bible, la maison représente typologiquement le cœur, l’être intérieur de l’homme. Jésus a manifesté le désir d’être invité dans la demeure de Zachée. Sur un plan spirituel, cela signifiait que le Fils de Dieu souhaitait entrer dans le cœur du publicain pour y déployer Sa vie divine. Il en est de même aujourd’hui : l’individu est interpellé par le Seigneur pour ouvrir la porte de son âme et de son esprit afin d’y laisser la lumière divine y pénétrer et apporter le salut. Jean 1 : 12.
◆ Pour rester sur le thème de la qualité de la vie chrétienne développé ces dernières semaines, nous allons considérer au travers de cette méditation la nécessité de construire une maison spirituelle de qualité.

2) LES FONDEMENTS

◆ Les professionnels du bâtiment connaissent cette réalité évidente : une construction nécessite d’être édifiée sur des fondements solides. C’est la raison pour laquelle il est indispensable au préalable d’établir les fondations. Ensuite, les murs et la charpente sont ajoutés. Dans le domaine spirituel, Jésus a repris cette image pour nous enseigner. Mat 7 : 24-27. Selon ce passage, 2 individus entendent la Parole de Dieu. On note dans un premier temps une similitude dans les parcours : les 2 vies représentées par les maisons sont exposées aux mêmes intempéries. Ainsi, les croyants comme les non-croyants ont à affronter des épreuves, des luttes et des obstacles (la pluie, les torrents, les vents) Dans le peuple de Dieu, les disciples ont à gérer en plus des situations délicates liées au combat spirituel, à la nécessité de résister aux tentations et aux sollicitations qui risquent de les asservir et de les éloigner de la sainteté divine.
◆ La différence se trouve dans la suite. Dans le premier cas, la personne met en pratique la Parole écoutée contrairement à la deuxième. En se convertissant au Seigneur, l’homme observe les orientations de la bible pour recevoir la vie éternelle. Jésus devient Son rocher. Sa vie se stabilise et se (re)construit avec sérénité et assurance. Par contre, il est facile d’effectuer l’observation suivante : les maisons, c’est-à-dire les vies des personnes qui ne répondent pas à l’invitation divine sont souvent menacées et atteintes de ruine.
◆ Parallèlement, au sein de l’Eglise, on remarque des différences entre les disciples qui suivent les recommandations des Ecritures et les croyants qui les entendent sans s’y soumettre réellement. Les premiers résistent aux épreuves, progressent dans leur marche chrétienne et grandissent en maturité spirituelle. Les seconds font du “sur place”, tournent en rond, végètent dans leur foi et ne s’épanouissent pas. Certains connaissent même la ruine en étant vaincus par le péché et dominés par des passions et leur nature charnelle.
◆ La mise en pratique de la Parole et l’exercice de la foi dans l’obéissance propulsent le chrétien vers des progrès et des victoires. Par exemple, Pierre a jeté son filet à l’eau alors qu’il a passé toute la nuit sans rien pêcher. Luc 5 : 1-7. Mais il a saisi la Parole de Jésus par la foi et a obéi à l’invitation du Seigneur. La suite est connue : un miracle extraordinaire qui a certainement marqué l’esprit de Pierre. Josué et Caleb ont suivi les ordres de l’Eternel et ont conquis le pays de Canaan. Ils ont surmonté tous les obstacles et ont connu du succès dans leurs entreprises car ils ont pris position en faveur du plan de Dieu. Nomb 13 : 1-33; 14 : 1-25; 14 : 38; Jos 1 : 1-9; 14 : 6-15. Rahab a observé les recommandations des espions envoyés par Josué. Elle est entrée dans le salut, elle a abandonné la prostitution et a changé de vie. Elle est citée dans la généalogie du Seigneur. Jos 2; 6 : 22-25; Mat 1 : 1-16.

2) LES MATERIAUX POUR LA CONSTRUCTION

◆ Après avoir posé les fondations dans une vie, à savoir le Seigneur Jésus et Sa Parole à mettre en pratique, il convient de choisir les matériaux pour la construction. Dans le domaine du bâtiment, il en existe de qualités différentes. Ainsi, des édifices sont capables de traverser des dizaines d’années voir des siècles. Par contre, il est fort probable que les immeubles et les maisons construites ces dernières années rencontrent bien des difficultés à supporter le poids des ans. La raison est simple : pour des questions de coût et de rentabilité, on sacrifie la qualité.
◆ Au niveau spirituel, le croyant risque de tomber dans le même piège qui consiste à négliger la qualité de vie chrétienne. Or, le disciple est convié à expérimenter une vie riche. Jean 10 : 10. Dans ce verset, le terme “abondance” est en rapport avec les notions suivantes : “supérieur, extraordinaire, hors du commun prééminence, supériorité, avantage, plus remarquable, plus excellent”. Jésus ne sous-entend nullement la facilité et le confort dans tous les domaines de la vie. Néanmoins, Il promet Sa victoire et Sa présence dans l’existence du disciple. Mat 28 : 20; Jean 16 : 33.
◆ La vie abondante que souhaite communiquer Jésus est une vie en rapport avec l’excellence. Elle est supérieure à une vie ordinaire et banale. Cela est possible au travers d’une profonde communion avec le Fils de Dieu dans la louange, l’adoration, la méditation biblique, le service. Dans sa lettre aux corinthiens, Paul évoque 2 catégories de matériaux : une de mauvaise qualité et une de bonne qualité.
a) Le bois, le foin, le chaume.
◆ Le bois symbolise dans la bible la nature humaine. Il s’agit de tout ce qui est en rapport avec la chair et ses mauvaises tendances. Prov 23 : 29-35; 1 Cor 3 : 1-3; Gal 5 : 19-21; 1 Thes 4 : 3. Le foin est l’herbe séchée. Les Ecritures précisent que l’homme ressemble à l’herbe des champs dont la fleur fane. Es 40 : 6-8; 1 Pie 1 : 24-25. Il s’agit de la gloire humaine avec laquelle le croyant est tenté de construire sa vie et de servir le Seigneur. Cela représente toutes les pensées, les paroles et les actions vaines et inutiles de l’enfant de Dieu. Prov 14 : 23; 15 : 1; 24 : 9. Le chaume est la paille sans l’épi, la tige qui le porte. Cela représente l’existence du croyant sans fruit valable et acceptable. Luc 8 : 14.
◆ Ainsi, cette rubrique représente les émanations de la mauvaise nature humaine. Paul souligne le danger de bâtir une vie chrétienne avec ces éléments. En effet, pendant le passage terrestre du croyant, le Seigneur n’est pas glorifié. De plus, lorsqu’il s’agira de rendre des comptes au Créateur, ils seront soumis à l’épreuve du feu. Ils ne résisteront bien évidemment pas et seront consumés. L’enfant de Dieu, même sauvé, sera alors privé de récompenses. Mat 25 : 14-30; 2 Cor 5 : 10; Eph 6 : 8.
b) L’or, l’argent, les pierres précieuses.
◆ L’or symbolise la gloire divine, la sainteté, l’intégrité. Nous sommes en présence d’un disciple qui édifie sa vie chrétienne avec ces attributs et qui cherche la gloire de Son Seigneur plutôt que la sienne. 1 Cor 6 : 20;
◆ 1 Cor 10 : 31. L’argent représente le rachat. Le chrétien garde en mémoire le sacrifice de Christ. Il se souvient qu’il a été racheté, pardonné et sauvé à un grand prix, celui de la vie du Fils de Dieu. 1 Cor 6 : 20; 1 Pie 1 : 17-21. Il érige son existence en tenant compte de ces réalités. Les pierres précieuses sont les promesses de la Parole. Elles sont véritables et éprouvées. Le disciple oriente et dirige sa vie en fonction de ces promesses : soutien divin, secours, fidélité, amour invariable, consolation, renouvellement des forces… Es 40 : 31; 43 : 2-4; 49 : 15; Jér 31 : 3; 2 Cor 1 : 3-4. Il place en elles sa foi et non pas dans les événements et les circonstances rencontrées.
◆ Ces matériaux spirituels permettent de construire une vie solide, stable, qui résiste aux intempéries de l’existence, c’est-à-dire aux épreuves. De plus, lors du passage devant le Juge suprême, ces œuvres résisteront au feu du jugement et de l’appréciation divine et ne seront pas consumées. Le Créateur aura été glorifié dans la vie de Son enfant. Ce-dernier recevra alors des récompenses et se verra attribuer une position dans le ciel.

3) L’ISOLATION ET L’AERATION.

◆ Un bâtiment nécessite une isolation et une aération satisfaisantes. Si la première n’est pas correcte, le froid de l’extérieur se répand dans l’habitation. Le confort est alors profondément altéré. Elle a besoin d’être protégée des basses températures. Sur un plan spirituel, le chrétien est appelé à se préserver du monde environnant dans lequel les degrés d’amour, de foi, de recherche du Seigneur ont tendance à baisser. Si la température atmosphérique va poursuivre sa hausse dans les prochaines années à cause du réchauffement climatique, la température spirituelle des français est plutôt actuellement à la baisse.
◆ Quand le froid pénètre dans une maison, la température intérieure diminue. Il est essentiel pour le disciple de ne pas laisser s’infiltrer dans son cœur des paroles, des habitudes, des envies qui risqueraient d’abaisser sa température spirituelle intérieure. Son amour, sa consécration et sa sainteté se refroidiraient. C’est la raison pour laquelle le disciple doit apprendre à instaurer une véritable isolation spirituelle pour protéger son cœur Jésus a enseigné à se préserver des mauvaises influences et des mauvais conseils. Mat 16 : 5-12. Paul a exhorté dans le même sens. 1 Cor 5 : 9-13; 1 Cor 15 : 33; 2 Cor 6 : 11-18; 2 Cor 7 : 1. Lot n’a pas veillé à cela et a été entraîné vers le bas. Gen 13 : 10-13; Gen 19. Phygelle, Hermogène, Démas n’ont pas isolé leur âme de façon convenable. 2 Tim 1 : 15; 2 Tim 4 : 10. Paul à l’opposé a été parfaitement étanche aux sollicitations extérieures. Gal 1 : 10; 2 Tim 4 : 7. David, pourtant un homme de Dieu remarquable, a eu à un moment de sa vie un défaut d’isolation. Il n’a pas effectué les travaux nécessaires et a laissé malheureusement la tentation pénétrer son cœur 2 Sam 11. Cela prouve l’importance de veiller sur son cœur afin de maintenir une bonne qualité d’isolation spirituelle. Prov 4 : 23; 1 Cor 10 : 12.
◆ Il convient également d’équiper le local d’un bon système d’aération. Sinon, l’humidité et un air vicié s’installent et détériorent le confort intérieur et l’habitation elle-même. Un renouvellement de l’air est donc indispensable. Le disciple a aussi besoin d’un renouvellement : celui procuré par l’air pur et frais du Saint-Esprit. Cela lui permet d’expérimenter un renouveau de forces, de foi, de consécration mais aussi de vivre la dynamique des dons spirituels. Jean 3 : 8; Act 2 : 1-4. Un cœur aéré par l’Esprit reçoit Ses pensées, des songes, des visions et des Paroles des Ecritures.
◆ De plus, une ouverture est indispensable pour être en contact avec l’entourage afin de communiquer et partager l’Evangile. Le chrétien doit en effet saisir sa mission consistant à être un témoin de Jésus au milieu de personnes qui ont besoin du salut. Act 1 : 8.

Evandis Gospel TV

Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

DERNIERS ARTICLES

Découvrir

ABONNEZ-VOUS

nec libero. sed porta. Praesent quis Aenean Phasellus facilisis vel, elit.