CVA 289 : Dieu défend les étrangers

EtrangersLa loi de Moïse rappelle régulièrement au peuple d’Israël qu’il a été étranger en Egypte, et qu’il ne doit pas opprimer ou maltraiter les étrangers (Exode 22:21 ; Exode 23:9 : « vous savez ce qu’éprouve l’étranger… »).

Moïse va même plus loin, ne demandant pas seulement de s’abstenir de leur faire du mal, mais aussi de les aimer :

Lévitique 19:34 Vous traiterez l’étranger en séjour parmi vous comme un indigène du milieu de vous ; vous l’aimerez comme vous–mêmes, car vous avez été étrangers dans le pays d’Egypte. Je suis l’Eternel, votre Dieu.

Deutéronome 10 :17-19 l’Eternel, votre Dieu, est le Dieu des dieux…, 18 qui fait droit à l’orphelin et à la veuve, qui aime l’étranger et lui donne de la nourriture et des vêtements. Vous aimerez l’étranger, car vous avez été étrangers dans le pays d’Egypte.

La loi dit même : « Maudit soit celui qui porte atteinte au droit de l’étranger, de l’orphelin et de la veuve ! –Et tout le peuple dira : Amen ! » (Deutéronome 27:19).

La Parole de Dieu fait souvent le lien entre les étrangers, les veuves et les orphelins : Psaumes 146:9 L’Eternel protège les étrangers, Il soutient l’orphelin et la veuve (aussi Deutéronome 16.11 et 14, 24 :17, etc.),

Avec les lévites, ils bénéficient notamment de la dîme triennale : Deutéronome 14 :28-29 (cette aide attire la bénédiction de Dieu sur les travaux du peuple) ; Deutéronome 26:11-13.

Lors des moissons, récoltes et vendanges, il fallait penser à l’étranger, l’orphelin et la veuve (Deutéronome 24:19-21).

L’étranger est aussi plusieurs fois associé aux pauvres (Lévitique 19:10 et 23:22…) : Lévitique 25:35 Si ton frère devient pauvre, et que sa main fléchisse près de toi, tu le soutiendras ; tu feras de même pour celui qui est étranger et qui demeure dans le pays, afin qu’il vive avec toi.

Hier, comme aujourd’hui, les méchants attaquent les plus faibles, dont l’étranger fait partie :

Psaumes 94:6 Ils égorgent la veuve et l’étranger, Ils assassinent les orphelins.

Mais les prophètes se dressent fortement contre ça :

Jérémie 22:3 Ainsi parle l’Eternel : Pratiquez la justice et l’équité ; délivrez l’opprimé des mains de l’oppresseur ; ne maltraitez pas l’étranger, l’orphelin et la veuve… (aussi Jérémie 7.6 ; Ezékiel 22:7 et 29, etc.).

Zacharie 7:10 N’opprimez pas la veuve et l’orphelin, l’étranger et le pauvre…

Malachie 3:5 Je m’approcherai de vous pour le jugement, et je me hâterai de témoigner contre ceux… qui oppriment la veuve et l’orphelin, qui font tort à l’étranger, et ne me craignent pas, Dit l’Eternel des armées.

Jésus place les étrangers parmi ceux qu’il faut aider, s’identifiant à eux, comme ceux qui ont faim, soif, besoin de vêtement, qui sont malades ou en prison : Matthieu 25:35,38,43,44 le texte parle de recueillir et d’assister l’étranger.

En regardant l’ensemble des références aux étrangers dans les Saintes Ecritures, on ressent une sorte de paradoxe. Le peuple de Dieu doit se protéger des influences étrangères, notamment des dieux étrangers. S’il ne le fait pas, il connait des invasions étrangères. Et en même temps, il doit aimer l’étranger présent dans son pays. Les étrangers en Israël ont les mêmes droits et devoirs que le peuple, à quelques exceptions près (surtout en ce qui concerne le culte au temple, mais aussi pour l’accès à l’argent et au pouvoir)…

Finalement, les membres du peuple de Dieu sont eux-mêmes étrangers et voyageurs dans ce monde.

Hébreux 11:13 C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises ; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.

Même sur leur terre, Dieu leur rappelle qu’ils sont chez lui :

Lévitique 25:23 …Les terres ne se vendront point à perpétuité ; car le pays est à moi, car vous êtes chez moi comme étrangers et comme habitants.

David exprime plusieurs fois ce sentiment d’être de passage :

1 Chroniques 29:15 Nous sommes devant toi des étrangers et des habitants, comme tous nos pères ; nos jours sur la terre sont comme l’ombre…

Psaumes 39:13 Ecoute ma prière, Eternel, et prête l’oreille à mes cris ! Ne sois pas insensible à mes larmes ! Car je suis un étranger chez toi, un habitant, comme tous mes pères.

Psaumes 119:19 Je suis un étranger sur la terre : Ne me cache pas tes commandements !

Le Nouveau Testament va également dans ce sens en faisant des croyants des citoyens des cieux :

Philippiens 3:20 Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus–Christ,

1 Pierre 2:11 Bien–aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l’âme.

Quelle que soit notre nationalité, ce qui compte c’est de n’être pas étranger à la vie de Dieu, mais d’être vraiment réconciliés avec lui et de lui appartenir : Ephésiens 4:18 Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur.

Colossiens 1:21 Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises œuvres, il vous a maintenant réconciliés…

Thibaud Lavigne

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
efficitur. ut sed eleifend mattis luctus