Sélectionner une page

CVA 245 : Il peut faire au-delà

Lecture : Eph. 3 : 1 et 13 et 20 Voir aussi Act. Ch. 27 et 28 et Gen. 37 et 39 à 48

Introduction :
Les déceptions sont dures à supporter, et parfois nous avons le sentiment que Dieu lui-même nous déçoit avec les circonstances de nos vies. Il nous arrive de demander à Dieu, « Seigneur, comment as-tu pu permettre que cette chose arrive ? »
Mais la vraie bataille, ce n’est pas ce QUI NOUS ARRIVE, mais COMMENT nous réagissons à ce qui nous arrive !
Si nous avons confiance en Dieu dans TOUTES nos circonstances, il prouvera qu’il peut faire au-delà de nos attentes. Mais seulement si nous lui faisons confiance, et nous lui laissons le temps de nous révéler ses voies.

Bien des grands hommes célèbres ont connu des circonstances les plus éprouvantes dans leurs vies. Ce qui les a rendus célèbres, c’est COMMENT ils ont réagi devant de tels événements !

Une étude fameuse a été faite, appelée, « Berceaux d’Eminence ».
La vie de 300 célébrités a été étudiée. Ce sont tous des personnages reconnus brillants, dans leur champ d’activité.
Les ¾ d’entre eux ont connu les problèmes de la pauvreté ou des foyers brisés. Certains ont connu le rejet ; Des parents trop possessifs ou dominateurs.
¼ d’entre eux étaient atteints de handicaps physiques, tels que cécité, surdité ou membres estropiés.

Comment ces personnes sont-elles arrivées à de telles réussites ? La plupart du temps, elles ont compensé leur faiblesse dans un domaine, en excellant dans un autre.

Dieu sera toujours plus grand que les circonstances de la vie. Il est toujours celui qui contrôle ; Faites-lui confiance, et découvrez qu’il fera au-delà de ce que nous pouvons demander ou espérer.
La Bible enseigne que Dieu PEUT faire au-delà de tout ce que nous pouvons demander ou penser… En persévérant dans la foi…

I – Toutes choses sont possibles

1 -Même lorsque les circonstances semblent contre nous

a / – Quand nous commençons une journée, nous espérons dans notre cœur qu’elle va se dérouler d’une certaine façon.

b / – Mais il nous arrive parfois d’être déçu, parce que les choses ne vont pas comme nous l’aurions souhaité.

c / – Tout le monde passe par là, les croyants comme les incroyants.

d / – Cela vient de ce que nous ne pouvons pas PREVOIR avec précision, ce qui va se passer… Nous ne pouvons que supposer, et certains supposent mieux que d’autres.

e / – Là, où nous commettons souvent une erreur, c’est quand nous pensons que ce qui nous arrive EST MAUVAIS.

2 – Dieu ne commet pas d’erreur

a / – Quand ces choses arrivent, même celles qui ne sont pas conformes à notre attente, ELLES FONT PARTIES DU PLAN DE DIEU… UN BON PLAN…!

b / – Les plans de Dieu nous font faire des progrès. C’est le point de vue de Dieu, pas forcément le nôtre.

c / – Ce que nous considérons comme déception, PEUT EN REALITE être le départ de quelque chose de BON POUR PLUS TARD…!

Illustration :
Gladys Talbot raconte l’histoire de trois petits arbres qui voulaient devenir quelqu’un dans la vie.
Le premier voulait, en devenant grand, être un beau berceau… Un jour des gens sont venus dans la forêt et ont coupé l’arbre. Il fut taillé en morceaux rugueux qui furent assemblés grossièrement, pour former une mangeoire à bestiaux dans une écurie de Bethlehem. Le petit arbre fut déçu, car on le plaça dans un coin reculé d’une grotte sombre. Personne ne pouvait l’apercevoir, si ce n’est quelque bétail. Un jour, toutefois, Dieu déposa là son propre bébé… Le Fils de Dieu. La mangeoire frémit de joie. « Oh ! Comme c’est merveilleux ! Dans tous mes rêves, je n’ai jamais imaginé porter un Bébé semblable. Cela vaut mieux que tous mes plans. Regardez, je participe à un miracle ! »
Les années sont passées, et des hommes sont venus dans la forêt couper Le deuxième arbre. Cet arbre voulait, en devenant grand, être un grand bateau. Mais ce petit arbre ne fit pas grand chose. On ne fit pas de lui un grand navire. Au lieu de cela, il devint une petite barque de pêche, appartenant à un simple pêcheur galiléen, nommé Simon Pierre. Ce petit bateau fut très malheureux. Un jour il était sur les rives de la Mer de Galilée, déçu et découragé. Une foule s’était assemblée sur le rivage, et, à cause de la multitude, un homme, s’appelant Jésus, est monté sur la petite barque, et de là, enseignait la foule… « Comme c’est merveilleux !. » Murmura-t-il. « Dans tous mes rêves et mes plans, je n’ai jamais pensé que je participerai à un miracle… »
Après quelques mois, des hommes sont venus dans la forêt couper le troisième arbre. Cet arbre ne voulait qu’une chose, demeurer sur la colline et montrer aux hommes le chemin vers Dieu. Mais les hommes n’ont pas laissé cet arbre tranquille. Ils lui ont arraché les branches. Ils ont arraché son écorce et sont allés jusqu’au cœur. Ils ont coupé des morceaux et les ont ensuite assemblés en forme d’une croix rugueuse. « Comme c’est affreux, » murmura-t-il. « Ils vont pendre quelqu’un. Oh ! Je n’aurai jamais voulu qu’il m’arrive une chose pareille—-Je voulais montrer aux hommes le chemin vers Dieu. C’est tragique ce qui m’arrive ! »
Un jour, hors de Jérusalem, une grande foule s’assembla. Au milieu de la foule, il y avait Jésus, et à côté, la croix. Après l’avoir cloué sur la croix, le petit arbre entendit des paroles de pardon et de paix qui étaient offerts au monde entier. Ensuite, Christ a complété son œuvre de Rédemption et rendit l’Esprit ! Alors la croix commença à comprendre !!! « Comme c’est merveilleux ! » Murmura-t-elle. « Dans tous mes rêves, je n’ai jamais imaginé montrer aux hommes le chemin vers Dieu de cette manière ! Je participe à un miracle. C’est bien mieux que tous mes plans ! »

3 – Il arrive souvent, que les circonstances de la vie ne sont pas appréciées sur le moment

a / – Ce n’est que longtemps après ces événements, que nous voyons comment Dieu fait de grandes choses durant ces mauvais moments.

b / – Ne vous laissez pas aller au découragement quand ça va mal…

c / – Essayons de considérer, non seulement ce que Dieu fait POUR NOUS, mais aussi ce qu’il fait EN NOUS.

d / – Nous avons dans la Bible, deux exemples qui nous enseignent ces principes.

Illustration :
1/- Actes 27-28. Paul est prisonnier et emmené à Rome. Pendant la traversée, il est pris dans une tempête. Pour que les prisonniers ne s’échappent pas, les gardes ont l’intention de les tuer, y compris Paul. Finalement, ils font naufrage, ensuite Paul est mordu par une vipère… Pour terminer, il est enfermé à Rome… Mais tout cela aura tourné au salut de beaucoup de personnes sur l’Ile de Malte, et plus tard plusieurs seront sauvés dans la maison de César.
C’est ainsi que le témoignage est arrivé dans la capitale de l’Empire romain. Quelles péripéties pour en arriver là !

2/- Gen. 37 et 39-48. Joseph s’attendait à de grandes choses…<
Il avait rêvé qu’il gouvernerait ses frères… Mais avant d’en arriver là, le chemin a été plutôt rude.
Joseph subira le rejet de sa propre famille, sera vendu comme esclave. Accusé de tentative de viol, il sera jeté en prison pour des années, et vivra dans un pays étranger avant de voir ce que Dieu va faire dans tout cela.
Quand Dieu a révélé son plan, c’était bien plus glorieux que tout ce que Joseph a rêvé. Non seulement il sera le chef de sa propre famille, mais aussi le chef de la plus puissante nation de la terre en ce temps-là, le pays d’Egypte.
C’est Joseph lui-même qui dira après : » Vous aviez médité de me faire du mal, Dieu l’a changé en bien. » Gen. 50 : 20

e / – Dieu prend les circonstances affreuses, et à partir de là, il crée quelque chose de merveilleux. Il faut garder la foi pendant l’épreuve.

f / – Ce que nous ne pouvons pas voir maintenant, un jour deviendra un merveilleux tableau de la grâce et de l’amour, même si aujourd’hui ça paraît affreux !

Illustration :
Un artiste rendit visite à une amie très chère. Quand il arriva, elle était en larme. Il lui en demanda la raison. Elle lui montra un foulard d’une grande beauté, qui avait pour elle une grande valeur sentimentale.
Ce foulard venait d’être endommagé par de l’encre indélébile.
L’artiste lui demanda la permission de prendre le foulard qu’il lui retourna, plusieurs jours plus tard, par la poste.
Quand elle ouvrit le paquet, elle eut de la difficulté à reconnaître son foulard.
Partant de la tache, l’artiste avait fait un dessin d’une grande beauté avec de l’encre de chine. Maintenant ce foulard était bien plus beau et avait bien plus de valeur qu’avant…
Il arrive que les tragédies qui nous brisent le cœur, deviennent le moyen même pour un plus beau dessin dans nos vies.
Soyons patients avec les blessures DONT NOUS n’avons aucun contrôle.
Elles peuvent, en fin de compte, devenir une source de guérison et de beauté spirituelle.

g / – Trop souvent nos joies et notre bonheur montent et descendent au grès des circonstances
immédiates.

Nous oublions que Dieu PEUT faire au-delà de ce que nous imaginons ou pensons.
Il nous faut lui donner le temps…

II – Les choses que nous ne contrôlons pas

Quelle impuissance et quelle panique, quand nous ne contrôlons pas les événements

a / – Nous disons que nous faisons confiance à Dieu, mais nos émotions démontrent, que c’est en nous-mêmes que nous avons confiance.

b / – Nous revenons à Eph. 3 : 1 Paul est en PRISON ! Où est la panique ? Où est la perplexité ? Il n’y en a pas ! Mais il y a une confiance absolue que Dieu CONTROLE…

c / – Au V. 13 – Il demande aux éphésiens « de ne pas perdre courage à cause des afflictions que j’endure pour vous, elles sont votre gloire. »

Illustration :
Durant une campagne d’évangélisation, des jeunes avaient chacun un carton qui leur servait de badge, sur lequel il était écrit, « Soyez en règle avec Dieu ». Un énorme bouledogue est venu de lui-même aux alentours des réunions, et il devint ami. Un des jeunes prit un carton et l’accrocha au collier du chien.
Ces jeunes avaient un certain monsieur sur leur liste de prière. Mais ils n’avaient pas pu le contacter. Quand le soir arriva, ce monsieur vint à la réunion. Quand le pasteur demanda à ceux qui voulaient se donner à Dieu, de s’avancer, ce monsieur fut parmi les premiers… Il fit une belle expérience de conversion. Quelqu’un s’approcha de lui et lui demanda ce qui s’était passé ? Et il raconta :
« Je ne me sentais pas bien aujourd’hui et après le travail je décidais de rester à la maison pour me reposer. J’essayais de dormir cet après-midi-là, quand j’ai sursauté à cause d’un violent et prolongé aboiement à l’arrière de la maison. Finalement j’ai décidé d’aller voir ce que c’était. Quand j’ai ouvert la porte de derrière, il y avait un bouledogue, pas beau du tout, qui me regardait fixement, et qui était étranger au voisinage. En premier j’ai eu peur, mais il manifestait des signes amicaux. Alors je me suis assis sur ma chaise et très affectueusement il est venu et a mis sa tête sur mes genoux. C’est là que j’ai vu le carton fixé à son collier, « Soyez en règle avec Dieu ». Alors je me suis dit, que si Dieu s’intéressait suffisamment à moi pour m’envoyer ce bouledogue, je ferais bien d’y aller. Et me voici !

d / – Nous ne contrôlons pas grand chose, mais Dieu, lui, contrôle tout.

e / – La Bible dit : « Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles! Amen! »

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
amet, nec Donec massa ut Praesent Nullam risus Aenean tristique quis, ipsum