Sélectionner une page

CVA 221 – Quelqu’un sait-il quelle heure il est ?

Lecture : Mat. 24 : 36-51.

Une question surgit aussitôt : « Quand Jésus revient-il ? »

Sommes-nous proche de son retour ? Sommes-nous dans les derniers jours ?
La réponse de Jésus à ses disciples : « Vous ne pouvez connaître le moment, ALORS SOYEZ PRETS »
« Est-ce en ce temps-là que tu rétabliras le Royaume d’Israël ? »

« CE N’EST PAS A VOUS DE CONNAÎTRE… »

Il y a donc des choses qui ne nous sont pas révélées…

Aux versets 32 et 33- Deux fois Jésus dit : « Vous connaissez… » Il parlait des signes…

MAIS au V. 36 – « Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne NE LE SAIT »
V. 42 – « Veillez donc, puisque vous NE SAVEZ PAS quel jour votre Maître viendra… »
Ainsi, nous SAVONS certaines choses et d’autres non… !
Nous connaissons LES SIGNES des temps. Notre époque est sans précédent.
MAIS nous ne connaissons pas le jour et l’heure…

1. Jésus va revenir.
2. Nous ne sommes pas certains, quand il reviendra ?
3. Il nous faut être toujours prêt… Il peut revenir n’importe quand !

Nous courons DEUX dangers concernant son retour :

1. Se préoccuper davantage de la date et des signes que de son retour.
2. Ignorer la vérité de son retour et vivre comme s’il ne revenait jamais.

Comment devons-nous nous comporter en attendant ?

1 – Nous ne connaissons pas l’instant précis du retour de Christ.

a / – V. 36 – « Personne ne connaît… »

b / – Le mieux que nous puissions faire, c’est d’étudier les signes et avoir une conclusion : « Sommes-nous dans les temps de la fin ? »

c / – Si quelqu’un dit SAVOIR le jour et l’heure, ne le croyez pas, il est séduit ou c’est un faux prophète !

d / – Si nous connaissions la date précise, nous serions portés :

A l’orgueil (NOUS savons, les autres NON !)
A la paresse : On arrangerait les choses à la dernière minute.

e / – Une chose est sûre, Il revient. Jésus dit « Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas… »

2 – Le monde ne sera pas du tout préparé pour son retour.

a / – V. 37 à 41- Exemple de Noé… Il en sera de même…

b / – Alors que Noé construisait avec patience… Les gens se moquaient.

Ils seront incrédules… (Comment peut-il y avoir un déluge universel ?)

c / – Mais l’eau a commencé à tomber… Noé est entré dans l’arche.

Et ce fut trop tard…
Le déluge les emporta tous…

d / – Comme on s’est moqué du déluge au temps de Noé..

Aujourd’hui on se moque du retour de Jésus… C’est un mythe, un conte, une légende.

e / – De même que l’un a été pris par l’eau et Noé a été sauvé :

Au retour de Jésus, les uns seront pris par le jugement, mais les croyants SERONT À L’Abri.

f / – Jésus EST L’ARCHE du salut.

g / – Aujourd’hui les croyants et les incroyants vivent ensemble :

Travaillent ensemble et vont aux mêmes restaurants…
Deux personnes dans un champ… Deux à la meule…
La séparation sera soudaine et finale…
Personne ne sera sauvé parce qu’il vit A COTE de quelqu’un de sauver… « De deux personnes qui seront dans un même lit… » Il n’y a pas plus proche, et pourtant l’un des deux sera pris et l’autre laissé.

3 – Nous devons être prêts, Christ peut revenir n’importe quand.

a / – V. 42-44. « Veillez donc… » V. 44. « Tenez-vous prêts… »

b / – Voilà comment les croyants doivent considérer le retour de Jésus.

Nous employons le mot – « IMMINENT » – N’importe quand.

c / – Comment le voleur vient-il chez vous ? Prend-il rendez-vous ?

d / – En France, on a mis en place le plan Vigipirat ! N’importe quand.

4 – Pendant que nous attendons, nous devons être fidèles à notre tâche.

a / – V. 45-51- Fidèle et prudent : …
Ex. Jésus nous raconte l’histoire du Maître riche qui donne une tâche à un serviteur.

b / – Le Maître n’a pas dit QUAND il reviendra, NI si ça sera long… EN FAIT CELA A DURE plus longtemps qu’imaginé… Mais le serviteur est resté FIDELE..
Mais supposons qu’il se relâche… à force d’attendre !

c / – Ce serviteur s’est mis à « raisonner… Pour finalement déduire : « Il ne viendra pas ! »
Il s’est démoralisé : « Il se mit à battre ses compagnons. »
Il s’est compromis : « Il mange et boit avec les ivrognes. »

d / – Mais VOICI le retour, surprise désagréable…

5 – Comment être prêt ?

a / – Certains ont vendu leur bien et sont partis dans le désert attendre…!

Mais Jésus nous demande d’être fidèle à notre tâche.

b / – Vivez comme s’il devait revenir aujourd’hui !
Faites des plans comme s’il ne revenait que dans 1000 ans.

c / – Venez à la croix—Faites la paix avec Dieu.
Vivez comme si c’était votre dernier jour
Et un jour SE SERA LE DERNIER.

Illustration :
Fable sur Satan ; Il enseignait 3 apprentis démon. Au 1er il dit : « Que ferais-tu pour tromper les gens ? » –« Je leur ferai croire qu’il n’y a point de Dieu ! » –« Ca ne marchera pas, dit Satan, tout le monde sait qu’il y a un Dieu. » Le 2ème dit : « Je dirai au gens qu’il n’y a pas d’enfer ! » –« Ca ne marchera pas non plus, tous savent qu’il y a un enfer. » Le 3ème s’est présenté : –« Je leur dirai QUE RIEN NE PRESSE… » Satan sourit et dit :

« Là tu vas tromper des milliers de gens ! »

Ne vous pressez pas… Vous avez tout le temps de penser à Dieu, pour venir à Christ, être pardonné !
MAIS CE N’EST PAS VRAI ! Le seul moment que vous avez, c’est MAINTENANT !

Si Jésus revenait aujourd’hui… LA SEPARATION SERA INSTANTANEE !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evandis Gospel TV

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

ABONNEZ-VOUS

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don par Paypal, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don
venenatis facilisis mi, sit libero risus.