Sélectionner une page

CONSECRATION TOTALE (1/2)

Lecture Jérémie 1 : 5.

Le prophète Jérémie a été consacré, mis à part pour un plan divin précis. Avant sa conception, Diesavait déjà ce qu’Il envisageait de faire avec Son futur serviteur. On peut élargir cette réflexion et considérer que le Seigneur a un plan pour chaque individsur cette terre. Il consiste premièrement dans l’invitation à entrer dans le salut manifesté en Jésus-Christ. Jean 3 : 16; 14 : 6; 1 Tim 2 : 4. Tous les êtres humains sont destinés à la vie éternelle. La foi personnelle pour la recevoir est incontournable. Marc 16 : 16; Héb 11 : 6. Ensuite, il est question de vivre avec le Fils de Dieu, de Le suivre, de Le servir et de se consacrer à Lui. Marc 1 : 17-20; Jean 10 : 11; Rom 12 : 11; Eph 2 : 10; Col 3 : 24.

Consacrer signifie “vouer, dédier sa vie à Dieu; rendre sacré“. Cette définition contient la notion de “sanctifier“, c’est-à-dire de “mettre à part pour le Seigneur“. Le chrétien est invité à orienter son existence selon l’éclairage divin, à être animé d’un esprit de don de soi, d’engagement zélé pour le royaume de Dieu. Act 20 : 24; Rom 6 : 13. Une anomalie consiste pour un croyant à vivre en priorité pour lui, pour ses affaires personnelles, de manière égoïste et centrée sur lui-même, pour sa famille exclusivement.

Le Seigneur a choisi Moïse pour être Son prophète, son porte-parole devant Pharaon. A l’époque, les hébreux étaient asservis aux égyptiens. Cet esclavage a duré environ 400 ans. Ex 12 : 40. Mais atemps marqué par la souveraineté divine, le peuple éla été libéré et s’est approprié plus tard le pays de la promesse sous la conduite de Josué. Ex 6 : 6-8. Moïse a donc rencontré à plusieurs reprises le puissant monarque pour le contraindre à délivrer les hébreux djoug de la servitude et à le laisser servir le Seigneur en toute liberté. Ex 7:26. Mais Pharaon était un homme politique. Il ne pouvait pas se résigner à se passer d’une main d’œuvre bon marché qui accomplissait dans son royaume les basses besognes. Il a ainsi refusé de se plier aux injonctions divines. Par son entêtement et sa résistance, il a attiré sur son pays des catastrophes terribles (les plaies)

Après avoir vles dégâts et les souffrances occasionnées par les 4 premières (les eaux changées en sang, l’invasion des grenouilles, des poux et des mouches venimeuses), Pharaon a lâché dlest et a voulnégocier avec Moïse. Nous allons étudier la position et la réaction de l’homme de Dieu.

1) RESTER EN EGYPTE. Ex 8 : 21-23.

Pharaon a dans un premier temps accepté de permettre aux hébreux d’offrir un culte aSeigneur à la condition de demeurer dans le pays d’Egypte. Selon l’interprétation des Ecritures, il convient de comprendre que Pharaon représente le diable et le royaume d’Egypte le monde. L’objectif de Satan est de maintenir le maximum de personnes dans un état de perdition éternelle. A cause dpéché présent dans chaque individu, tous les êtres humains sont séparés dCréateur et vivent selon leur mauvaise nature. Le monde vit sans Dieet Le rejette. Jean 1 : 9-11; 7 : 7. Cela se traduit par des pensées, des propos, des comportements, un mode de vie qui ne correspond pas à la sainteté dSeigneur. Par la conversion et la nouvelle naissance, le croyant sort d’Egypte et se dirige vers Canaan. Cela signifie qu’il tourne le dos aux pratiques et à la mentalité dmonde et entre dans la dimension de vie que le Créateur lui a réservée. Selon cette image spirituelle, le passage miraculeux de la mer Rouge symbolise le baptême par immersion. La personne sauvée par sa foi est passée de la mort à la vie, dmonde à une vie nouvelle avec Christ, de l’esclavage dpéché à la liberté. Rom 6 : 6-7; 6 : 18; 6 : 22.

Néanmoins, Pharaon a voulretenir les hébreux. Il leur a accordé la possibilité de rendre un culte aSeigneur dans son pays. La signification de ce passage est la suivante : dans sa ruse, le diable propose aux gens de s’approcher de Dietout en restant dans le monde. Cela revient à se convertir tout en maintenant dans son existence le style de vie des incroyants. Comme il demeure en Egypte, le croyant entretient des habitudes, des activités, des façons de se comporter qui traduisent un manque évident de sainteté. Ses choix sont orientés de préférence vers les choses de la terre aliedes choses d’en haut. Col 3 : 2. Son cœur est partagé : il est capable de louer Jésus, de le prier, de lire sa bible, de fréquenter l’Eglise et en même temps, il a les attitudes et les caractéristiques dmonde et des incroyants. Deut 16 : 21; 1 Rois 18 : 21; Osée 10 : 2.

Pharaon avait l’intention de maintenir sous sa domination les hébreux. De la même manière, le diable souhaite conserver sa mainmise sur le croyant. Son but est de le faire chuter dans le péché et de le séduire afin qu’il accepte les liens et les chaînes de sa mauvaise nature charnelle sans chercher à s’en défaire. 1 Cor 3 : 1-4.

La position de Moïse a été extrêmement claire et déterminée. Ex 8 : 22-23. L’attitude ddisciple est de résister à la tentation et de refuser tout compromis dans sa vie. Face aux pièges de l’adversaire, il doit savoir répondre : “Il n’est pas convenable“. Dieaime les hommes et les femmes décidés et fermes qui ne conçoivent pas de servir leur Dietout en demeurant avec l’esprit dmonde. Ils font alors le choix de se débarrasser de tout ce qui est rapport avec l’Egypte.

2) RESTER A PROXIMITE DE L’EGYPTE.

Pharaon a refusé de laisser partir le peuple élet a proposé un nouveacompromis : les hébreux pouvaient offrir un culte à l’Eternel hors dpays mais en demeurant à proximité. Ex 8 : 24. Le diable est rusé et subtil pour chuchoter à l’oreille dcroyant : “Tpeux louer ton Dieet Le servir mais ne t’éloigne pas trop dmonde. Après tout, il est normal de vivre avec son époque et de suivre son évolution, tne vas pas être ringard et dépassé, il te faut être moderne comme la société, tne peux pas être décalé par rapport à ceux qui t’entourent”.

Si Jésus était présent physiquement amiliede nous, Il serait habillé comme nous, Il se déplacerait certainement en voiture, Il utiliserait si besoin un ordinateur et internet, Il s’accommoderait de la présence de la télévision et dlecteur DVD chez ceux qui L’hébergeraient. Si un chrétien contemporain Lui offrait un téléphone portable, Il accepterait ce cadeau. Bref, le Fils de Dievivrait avec notre temps. Mais Il se distinguerait néanmoins par le refus de la proximité dpéché et des pratiques malsaines de ce monde. C’est ce que signifie être dans le monde sans être dmonde. Jean 17 : 14-16.

Lorsque Lot s’est séparé d’Abraham, il s’est installé dans la plaine verdoyante dJourdain à proximité de Sodome. Gen 13 : 10-13. Il ne s’est pas établi dans cette ville réputée mauvaise mais tout près. En étant trop proche, il a été sali, pollué et souillé par le péché. 1 Cor 15 : 33; Jude 12. La suite de sa vie montre un dramatique gâchis pour lui et sa famille. Gen 19 : 1-38.

Placés tout près d’un aimant puissant, le fer et l’acier sont irrésistiblement attirés et ensuite placés à son contact. Lorsque le croyant ne s’éloigne pas suffisamment dpéché et des pratiques dmonde, il prend le risque d’être attiré dans ses pièges. Il conserve alors une mentalité et des raisonnements qui ne correspondent pas à ceux de Jésus. Le chrétien sage et intelligent s’impose une certaine distance avec tout ce qui n’est pas à la gloire de Dieu. Il se préserve dmal et s’en éloigne. Concrètement, cela à revient dans certaines situations à rompre avec des relations, à s’abstenir de se rendre dans des lieux compromettants, à refuser d’être associé à des activités oà des projets qui risquent de mettre le chrétien en difficulté aniveade son engagement de la foi.

1 Cor 6 : 12; 10 : 23; 1 Thes 5 : 22.

3) UNE PARTIE DE LA FAMILLE QUITTE L’EGYPTE. Ex 10 : 8-11.

Lors de la troisième tentative de négociation avec Moïse, Pharaon a voullibérer uniquement les hommes. Seuls ceux-ci pouvaient offrir un culte aSeigneur. Le diable est un spécialiste pour diviser les familles. Ces-dernières constituent le socle de toute société. Quand elles sont fragilisées, déstabilisées, déchirées, c’est toute une nation qui en subit les conséquences négatives. Ainsi, dans le plan de Satan figure la destruction des cellules familiales. Pharaon a voulséparer les hommes des autres membres de la famille. Aujourd’hui, on se sépare de plus en plus dans les couples à cause de l’adultère, de la soif de liberté et d’indépendance, de la difficulté à demander pardon et à pardonner, de la pression de la société de consommation qui pousse les gens à consommer et à jeter même quand il s’agit de la vie affective.

Les familles chrétiennes sont parfois déséquilibrées quand le mari (la femme) est engagé(e) aniveade la foi et dservice de Dieet pas son épouse (époux) ni ses enfants. La bible mentionne des situations avec un décalage spirituel dans le couple : Job et son épouse. Job 2 : 7-10; David et sa femme. 2 Sam 6 : 12-23; Abigaïl et son mari. 1 Sam 25 : 2-42. Le plan de Dieest une harmonie dans le couple concernant la foi, l’amour, la fidélité, la consécration pour le Seigneur. Act 18 : 1-3; 18 : 24-26; 1 Cor 9 : 5.

Il est essentiel pour les couples d’avoir l’ambition d’atteindre, de développer et de préserver la communion spirituelle. Pour cela, des moments de prières, de partages asujet droyaume de Dieu, une implication dynamique dans l’église sont indispensables. Il convient de préciser que c’est asein dcouple que les sentiments de Jésus doivent être manifestés en priorité. Phil 2 : 5. En effet, il serait anormal d’être fraternel, agréable, convivial avec les frères et sœurs de l’assemblée et insupportable, pénible et invivable à la maison. Lorsque chacun met concrètement en pratique les conseils des Ecritures, alors le Seigneur étend Sa bénédiction. Eph 5 : 22-33; Col 3 : 18-19.

Moïse a été catégorique : les enfants, les jeunes, les adultes, les aînés devaient tous sortir d’Egypte pour offrir un culte à l’Eternel. Ex 10 : 9. En effet, toute la cellule familiale est concernée par l’attachement aSeigneur. Aniveade la sphère privée, il est essentiel pour les familles d’inclure dans leur programme des temps spirituels rassemblant tous les membres. Les Ecritures affirment qu’il y a un temps pour chaque chose. Eccl 3 : 1-8. Ainsi, il existe un temps pour que chacun vaque à ses occupations et à ses activités, et un temps pour être rassemblés tous ensemble devant la face de Dieu.

A l’époque de Joël, lorsque le peuple a été appelé à la repentance et ajeûne, toutes les catégories de la population étaient concernées. Joël 2 : 12-17. Le texte évoque les enfants, les vieillards et même les nourrissons, preuve que Dieconsidère l’importance des tout-petits dans Son plan.

Après la restauration dtemple et des murailles de Jérusalem, les hébreux ont été poussés à revenir vers les Ecritures. Néh 8 : 1-12. Le peuple était motivé par la soif d’entendre le Seigneur lui parler. L’assemblée n’était pas composée uniquement d’adultes. Etaient présents ceux qui étaient capables d’entendre la Parole. Néh 8 : 2-3. Les enfants et les jeunes ont donc participé.

L’ambition de l’église doit être de permettre à chaque catégorie de personnes de rencontrer le Seigneur, de Le suivre, de Le louer, de Le servir dans l’harmonie et la paix. Les disciples ont la responsabilité de ressembler à Moïse et de penser ainsi à chaque personne qui fréquente l’assemblée, jeune comme âgée.

Pasteur Philippe LANDREVIE

Evandis Gospel TV

Vidéo à la demande

Vidéos à la demande

Faire un don

En tant qu’association cultuelle Loi 1905, Evandis est habilitée à recevoir des dons et legs et à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

En France, votre don en faveur de l’association Evandis est déductible de vos impôts, 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.

Vous pouvez nous faire un don avec Helloasso, par virement bancaire et par chèque.

Faire un don

DERNIERS ARTICLES

Découvrir

COMMENTAIRES RECENTS

    ABONNEZ-VOUS

    ut diam et, libero justo ut leo. neque. velit, ipsum consequat. quis,