Lecture : Matthieu 14/22 à 36

Avant tout, cette si petite foi nous apprend qu’heureusement, Dieu nous aime ! Si ce jour-là, Jésus avait traité ces hommes selon leur foi, tous seraient morts noyés. Quel amour, quelle compassion, quelle bonté et quelle patience Dieu a pour vous et moi.
Ceci dit, il n’est pas question de grands progrès. Elle est appelée à s’épanouir, à se développer et ce, par la pratique. Vivons des expériences de foi !

Même si notre foi est petite, nous n’avons pas le droit de laisser le désespoir s’emparer de nous. Leur petite foi ne les a tout de même pas empêchés de crier au Seigneur Jésus et d’être exaucés. Ils vont expérimenter, malgré leur toute petite foi, toute la grâce de Dieu pour eux, dans les circonstances contraires ! Bien que leur foi soit petite, et donc appelée à grandir, ils vont vivre une belle expérience de salut. Pourvu que nous ayons la foi en Dieu ! Comme le dit Jésus :

« Ayez foi en Dieu » (Marc 11/22).

Travaillons à fortifier notre petite foi chaque jour, par la communion avec Jésus et par la lecture de sa bonne Parole.

Alain LARROQUE