Un cœur qui s’humilie

Lecture : 2 Chroniques 34/27

Il faut lire le chapitre 34 en entier pour comprendre les bonnes dispositions du cœur du roi Josias. Après plusieurs années d’un travail sincère et dévoué à chercher l’Eternel et à lui obéir, il se  trouve en présence du livre de la loi : de la Parole de Dieu. Ayant un cœur bien disposé, il est sensible à cette Parole et s’humilie devant Dieu.

Après des années de conversion, après avoir déployé notre zèle pour le Seigneur, nous pouvons perdre une certaine sensibilité à la Parole de Dieu. Notre cœur est toujours bien disposé aux choses de Dieu, mais nous avons laissé pénétrer des coutumes, des traditions, des habitudes et notre docilité à lui obéir s’est émoussée.

« Examinez-vous pour savoir si vous êtes dans la foi. Éprouvez-vous vous-mêmes (2 Corinthiens 13/5) ».

Notre sensibilité à la Parole de Dieu est l’un des moyens de nous examiner. Nous pouvons la lire tous les jours et rester insensibles. Notre conscience est peut-être apaisée car nous jugeons notre piété « bonne », mais cela ne satisfait pas le cœur de Dieu.

« Mettez en pratique la Parole et ne vous bornez pas à l’écouter en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements (Jacques 1/22) ».

Le Seigneur désire que notre sensibilité spirituelle soit permanente. Il ne faut pas qu’elle devienne comme « de l’eau sur le dos d’un canard » ou que

« notre cœur devienne insensible comme la graisse (Psaume 119/70) ».

Si notre cœur est touché, comme celui du roi Josias, nous serons prêts à nous humilier et à retrouver cette docilité à sa Parole.

« Oh ! S’ils avaient toujours ce même cœur !  (Deutéronome 5/29) ».

Notre cœur doit émouvoir celui de Dieu et lui être entièrement agréable.

Marc RICHARD

0 commentaires

Sur le même thème :

La ruse de Saul

La ruse de Saul

L’humilité va garder David de bien des erreurs. Apprenons de Dieu cette humilité du cœur. Elle précède toujours la gloire et nous préserve du malheur et de la déchéance spirituelle.

Venir à la croix pour prendre un nouveau départ

Venir à la croix pour prendre un nouveau départ

Jésus nous invite à prendre notre place dans son royaume et ce, au travers du service. Impossible de le faire sans d’abord prendre notre croix, le renoncement à soi-même. Exigence effrayante. Qui peut le servir ?

Maison de prière ouverte en nocturne !

Maison de prière ouverte en nocturne !

L’Église est ce que nous voulons en faire. Dieu, lui, souhaite qu’elle soit d’abord une maison de prière. Nous avons là un exemple de « nuit de prières » parce qu’il était urgent de mener un combat spirituel.

Pin It on Pinterest