Tu es juste

Lecture : Apocalypse 16/5 à 7

À la lecture de l’Apocalypse, dans une première approche, une question se pose : pourquoi tant d’hécatombes à la fin du temps de la grâce, avant le retour de Jésus-Christ ? Le quart des hommes périt (6/8), « le tiers des hommes fut tué (9/18) ».

A la vue de ces drames, s’adressant à Dieu, la foule des martyrs s’écrie :

« Tes jugements sont véritables et justes. (Apocalypse 16/7) ». Les anges leur font écho : « Tu es saint, car tu as exercé ce jugement ! (16/5) ».

En effet, si Dieu fermait les yeux sur un monde qui transgresse ses lois d’amour, il perdrait sa sainteté et sa justice. N’oublions pas que « la justice et l’équité sont la base de son trône (Psaume 89/15) ». Dieu nous avait déjà avertis :

« Je ne tiendrai pas le coupable pour innocent. »

Mais ce même livre de l’Apocalypse ne nous présente-t-il pas aussi un agneau (Jésus) qui a été immolé et qui a racheté, pour Dieu, par son sang, des hommes de toute tribu (5/9) ?

Ne contestons pas le plan divin, mais puisqu’il est encore temps, saisissons le pardon et la miséricorde du Dieu de notre âme qui a offert Jésus pour nous.

Alors, avec les sauvés, nous pourrons dire, en voyant ceux qui blasphèment Dieu et ne se repentent pas :

« Tu es juste, tu es saint ! (16/11) ».

Jean DUPOUY

0 commentaires

Sur le même thème :

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

A chacun son dû !

A chacun son dû !

A chacun son dû ! Que devons-nous rendre à Dieu ? Lui qui, sans arrière–pensée, sans égoïsme, sans intérêt, sans calcul, uniquement par amour et grâce, a débloqué notre situation perdue et sauvé notre âme de l’enfer, faisant don de Jésus, son Fils unique à la croix !

Quatre questions et quatre réponses

Quatre questions et quatre réponses

Quel est l’être humain qui n’a jamais posé de questions ? À tout âge, dans tous les domaines, notre nature curieuse nous pousse à interroger et à attendre des réponses.

Pin It on Pinterest