Lecture : Psaume 119/162

“Je me réjouis de ta Parole, comme celui qui a trouvé un grand trésor”,

c’est la version synodale qui nous rend ainsi ce verset.

Cette Parole (la Bible) est une richesse incomparable pour nous conduire à la maturité et à la véritable utilité (2 Timothée 3/16). Si nous savons la reconnaître comme il se doit, c’est-à-dire comme étant entièrement inspirée par le Saint-Esprit, nous n’en négligerons aucune partie. Elle nous instruit de tout (Romains 15/4). Quel trésor ! Le Seigneur Jésus, parlant sur le royaume des cieux, a déclaré ceci à l’intention de ses disciples :

“Tout scribe instruit de ce qui regarde le royaume des deux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor (la Parole de Dieu) des choses nouvelles et des choses anciennes”.

Notre génération met en évidence l’aspect prophétique de 2 Timothée 3/5 ou 4/14. Nous avons, plus que jamais, besoin de tout ce que ce trésor contient, de l’intégralité de la Bible ! Elle nous apporte un enrichissement personnel qu’ensuite il nous appartient de communiquer aux autres. C’est aussi la vie du Saint-Esprit que d’aimer ce trésor-là,

“Soyez remplis de l’Esprit… entretenez-vous par des psaumes… ” (Ephésiens 5/18-19).

“Que la Parole de Christ habite parmi vous abondamment” (Colossiens 3/16 et 17).

Un trésor, personne ne s’en prive ! Un trésor donne le bonheur.

“Heureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la gardent”, c’est Jésus qui déclare cela en Luc 11/28.

Emile DUHEM