Rester éveillé

Lecture : Proverbes 24/30-34

Au sujet des épines et des ronces, nous avons la parabole du semeur et des différents terrains ou « cœurs » sur lesquels la semence, « la Parole de Dieu », va tomber. Ces épines et ces ronces nous parlent des soucis du siècle, et de la séduction des richesses (Matthieu 13/18-23). Que de soucis et séductions en tout genre qui, si nous ne veillons pas, détournent nos regards de Jésus, la vérité (2 Timothée 4/1-4). La paresse est, par définition, un goût pour l’oisiveté, le comportement d’une personne qui évite l’effort. Nous voyons que la Bible nous invite à ne pas suivre cette voie (Romains 12/11 ; Proverbes 19/15, 20/13 ; 2 Pierre 1/3-8).

À la vue de certaines maisons ou certains jardins, nous pouvons dire s’ils sont ou non entretenus. Ne sommes-nous pas une habitation de Dieu, le champ de Dieu, son édifice ?

Que notre être intérieur soit propre à la culture, au travail que Dieu veut faire au plus profond de notre cœur, qu’il soit bien entretenu dans la communion de Jésus et de sa Parole, afin que Dieu ne vienne pas semer parmi les épines. Les richesses de Dieu pour notre foi vont se chercher au trône de la grâce, dans l’obéissance à sa parole, car la bénédiction que Dieu veut pour chacun n’est pas dans la paresse (Proverbes 12/27, 18/9).

Soyons des bâtisseurs, des ouvriers sans relâche avec Dieu qui ne sommeille ni ne dort.

S.G

0 commentaires

Sur le même thème :

La querelle des outils

La querelle des outils

Prenons bien soin de ne pas nous plaindre les uns des autres en trouvant des défauts à un quelconque outil de Dieu.

Ce n’est pas par des oeuvres…

Ce n’est pas par des oeuvres…

La Parole de Dieu plus sûre que l’eau, ne te demande pas de te fier à tes sentiments mais de te laisser porter par elle et c’est ce qui te conduira vers la paix de Dieu

A chacun son dû !

A chacun son dû !

A chacun son dû ! Que devons-nous rendre à Dieu ? Lui qui, sans arrière–pensée, sans égoïsme, sans intérêt, sans calcul, uniquement par amour et grâce, a débloqué notre situation perdue et sauvé notre âme de l’enfer, faisant don de Jésus, son Fils unique à la croix !

Pin It on Pinterest