Lecture : Colossiens 3/13 à 15

Dans ce texte, nous pouvons distinguer cinq points qui doivent présider à l’épanouissement de l’Eglise.

• « Supportez-vous les uns les autres ».

Il est vrai que nous sommes tous différents. Ces différences sont, en fait, une richesse.

• « Pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné ».

Personne n’est parfait pas plus nous que les autres. Alors prenons le modèle de Jésus qui nous a pardonné. N’oublions pas le modèle de prière que nous donne Jésus :

« Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés »

• « Revêtez-vous de l’amour, qui est le lien de la perfection ».

Quelle merveilleuse définition de l’amour : « Le lien de la perfection ». Il est la première manifestation du fruit de l’Esprit (Galates 5/22). Sans amour, l’Eglise n’est rien.

• « La paix de Christ » est incluse également dans le fruit de l’Esprit. Elle caractérise l’Eglise primitive (Actes 9/31). Tout ce qui est fait pour enlever la paix dans l’Eglise locale sort de l’enfer. A nous  de combattre par la prière pour la paix de l’assemblée locale.

• « Soyez reconnaissants ». Combien il est utile de reconnaître les qualités des autres (plutôt que leurs défauts !), et les reconnaître ouvertement. Lorsque quelqu’un fait quelque chose de bien envers nous, sachons dire merci. C’est une chose que l’on apprend aux enfants et que l’on oublie bien souvent avec les années.

« Rendez donc à César ce qui est à César »

et l’on rendra plus facilement

« à Dieu ce qui est à Dieu (Matthieu 22/21) ».

Jean-Pierre DALMASSO