Lecture : Hébreux 12/18 à 24

Le sang de l’aspersion proclame de meilleures choses que celui d’Abel ! Que disait le sang d’Abel ? Il réclamait justice et attendait un jugement et une vengeance. Relisez Genèse 4/10 et Matthieu 23/35.

Que proclame le sang de Jésus ?

• Il parle du pardon de Dieu (1 Jean 1/7 ; Éphésiens 1/7 ou encore Hébreux 9/14).

• Il nous met à l’abri du jugement divin comme chez les juifs à leur sortie d’Egypte (Romains 5/9 et Colossiens 1/20).

• Il nous donne la victoire sur Satan, l’ennemi de nos âmes (Apocalypse 12/11).

• Il évoque le rapprochement avec Dieu, la paix avec lui (Éphésiens 2/13).

• Il parle encore d’une entrée désormais libre dans la bonne présence de Dieu (Hébreux 10/19).

• C’est aussi le langage de l’alliance nouvelle avec Dieu (Matthieu 26/28).

• Il crie non plus « vengeance » mais « vie éternelle » (Jean 6/53-54).

Le sang de Jésus proclame, en effet, des choses excellentes : recevons-les, vivons-les, jouissons-en par la foi et louons Dieu pour  le sang précieux de Jésus.

André PINGUET