Lecture : Hébreux 13/15 ; Genèse 22/1 à 14

L’auteur de l’Épître aux Hébreux nous invite à apporter notre louange à Dieu et l’explicite en affirmant :

« Apportez un sacrifice de louange. (Hébreux 13/15) ».

Il y a une différence certaine entre louer Dieu et offrir un sacrifice de louange. Dans le premier cas, c’est un remerciement pour les bénédictions. Dans l’autre, l’idée est bien plus forte. C’est une louange par la foi, pour obéir à Dieu, alors même que nous sommes perdus dans notre cheminement, ballottés par les épreuves. Offrir sans cesse un sacrifice de louange est une preuve de maturité du chrétien.

« Le fruit de nos lèvres » : cette louange est aussi un encouragement pour nos frères et un témoignage à la face du monde et du diable. N’ayons pas honte de louer Dieu à haute voix ; c’est en Jésus que nous trouverons la force nécessaire.

La louange est un ordre : Abraham marchant pour offrir Isaac dit : « Nous montons pour adorer ». C’est la première fois que l’on rencontre ce verbe, et il est associé au sacrifice de ce qu’il y a de plus cher. L’adoration et la louange sont des injonctions (plus de cinquante fois dans les Psaumes).

La louange est un acte d’obéissance à Dieu et à sa Parole.

La louange est un acte de foi (Psaume 18/4).

N’attendons pas pour louer notre Dieu en tout temps.

Francis PERRIER