Lecture : MATTHIEU 8/5 à 13

La foi  et l’humilité du centenier sont remarquables. Il dit au Seigneur :

« Je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri ».

Il avait ressenti le vide dans ses religions, aussi s’était-il attaché à la synagogue pour adorer le Dieu d’Israël.

A travers son contact avec le peuple de l’alliance, il avait appris que les païens étaient des gens du dehors ; qu’il y avait un mur de séparation entre eux et les juifs. Il se disait :

« Qui suis-je pour que le roi de gloire entre sous mon toit ? Je suis indigne d’avoir un contact personnel avec lui ».

Il se considérait indigne de recevoir Jésus sous son toit, mais Dieu l’a jugé digne d’entrer dans son cœur, ce qui est de loin le meilleur. Il avait de l’affection pour les Juifs, et son amour le pousse à construire une synagogue pour eux. Il avait une logique dans la foi et se disait :

« Moi, je suis capitaine, j’ai des soldats sous mes ordres, et je dépends de mes supérieurs. Toi, Jésus, tu ne dépends pas des ordres des autres, tu as tout pouvoir dans le ciel et sur la terre. Alors dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri ».

Vous avez besoin de manifester cette même confiance en Jésus. Son pouvoir est illimité. Il dit et la chose arrive, il ordonne et elle existe. Si votre passé a été sombre, il n’y a pas de raison que la lumière ne paraisse pas pour vous aujourd’hui. La foi peut ouvrir des perspectives nouvelles dans votre existence. Ne craignez pas. Croyez seulement.

Puis, Jésus dit au centenier :

« Va, qu’il te soit fait selon ta foi. Et à l’heure même, le serviteur fut guéri ».

Qu’il en soit de même pour vous aujourd’hui.

Joseph ATTA N’TIAMOA