Lecture : Psaume 90/9 et 10

Aujourd’hui, c’est (peut-être) votre anniversaire ! Sans doute aurez-vous quelques cadeaux, et marques d’affection de la part de vos proches. C’est bien. J’aimerais que vous preniez conscience qu’aujourd’hui est aussi un jour de grâce pour votre vie ! Dieu nous donne cette journée pour que nous puissions nous approcher de lui. Après tout, le jour de votre anniversaire peut devenir le jour de votre nouvelle naissance ; c’est un si beau cadeau que celui d’une vie transformée en bien. Jésus disait :

« (…) si un être humain ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu » (Jean 3/3).

Naître de nouveau, c’est avant tout se reconnaître pécheur et perdu ; c’est se repentir devant Dieu et abandonner sa vie de péché. Mais c’est encore saisir par la foi le pardon de Dieu en Jésus-Christ, croire dans l’efficacité du sang précieux de l’Agneau de Dieu versé à la Croix ! C’est une « recréation intérieure » par la puissance du Saint-Esprit ; c’est recevoir un cœur nouveau, des sentiments meilleurs et des aspirations nouvelles.

On peut avoir une religion, mais pas l’assurance du salut éternel. La nouvelle naissance nous donne cette belle assurance. Cette méditation n’a pas pour but d’assombrir cette journée spéciale, mais de vous amener à une réflexion capitale. Faites un bon choix aujourd’hui, celui de vous tourner vers Jésus, le Fils de Dieu.
Pour conclure, je vous livre ces quelques paroles du Nouveau Testament :

« Dieu nous a donné la vie éternelle, et (…) cette vie est dans son Fils (Jésus). Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie » (1 Jean 5/11 et 12).

Bernhard FREUD