“Dieu fidèle en toutes générations”

« Car l’Éternel est bon : sa bonté dure éternellement, et sa fidélité de génération en génération ». Psaumes 100/5

Dieu est l’objet unique de notre foi. C’est sur lui qu’elle repose et c’est de lui qu’elle se nourrit !
Aujourd’hui, nous voulons proclamer la fidélité de Dieu dans toutes les générations.

I. Ce que la foi chrétienne n’est pas :

1.1 : Une œuvre humaine :

– Le dictionnaire des religions est un ouvrage monumental !
– On mesure à sa taille combien l’homme est ingénieux pour s’inventer des dieux et des religions censées lui permettre d’atteindre la divinité.
– Elle ne vient pas du cœur ou de l’intelligence de l’homme.
– C’est le contraire de la religion, tentative de l’homme pour s’élever vers Dieu.
– Aucune de ces religions n’est comparable à la foi chrétienne révélée en Jésus Christ.

1.2 : Une foi aveugle :
– Elle ne se nourrit pas de dogmes ou croyances qu’il faut croire et confesser sans chercher à comprendre.
« Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait ». 
Romains 12/2
– Le Saint-Esprit opère un travail de « métamorphose » dans notre être intérieur, et de « métanoiä » dans notre intelligence, dans nos capacités réflexives et intellectuelles.

1.3 : Une incertitude :
– Pratiquer une religion sans aucune certitude, sans avoir une assurance véritable que nous sommes sauvés.
– C’est hélas ! le lot de beaucoup de croyants et pratiquants de religion purement humaine.
– C’est là la base des œuvres accomplies pour « mériter » ou « gagner » son salut ou son ciel.
– La foi chrétienne donne des certitudes absolues !

1.4 : Un style, une ambiance :
– De nos jours, le style et l’ambiance de l’église comptent beaucoup… On choisit même son église locale sur ces bases…
– La fidélité doctrinale et le respect des fondamentaux de la foi chrétienne ne sont plus des critères majeurs de choix.
– En certaines églises, le son et lumière, la musique et la cool attitude priment sur le reste !

II. Ce qu’elle est véritablement :

2.1 : Une révélation :
– Elle ne vient pas de l’homme, elle vient de Dieu lui-même !
– L’initiative lui revient, il se fait connaître à l’homme de maintes manières au cours de l’histoire.
– Le point culminant de cette révélation étant l’incarnation de Dieu en la personne de Jésus Christ, le Fils de Dieu fait homme.

2.2 : Une rencontre :
– On ne découvre pas Dieu, c’est lui qui vient jusqu’à nous.
– Son projet est marqué par une grâce ineffable faite à l’homme : le rencontrer personnellement par Jésus Christ.
– « Dieu vient jusqu’à nous, car nous sommes incapables d’aller jusqu’à lui ! »

2.3 : Un changement :
– Cette rencontre nous change profondément.
– Rien n’est plus comme avant.
– L’amour de Dieu nous saisit, le pardon de nos péchés qu’il nous accorde et le salut qui en découle emportent nos vies à jamais jusque dans l’éternité.

2.4 : Un engagement :
– Loin d’être purement un processus intellectuel, philosophique ou religieux, la foi qui nous saisit nous amène à prendre position.
– Je confesse résolument que je crois dans le Dieu trinitaire, Père, Fils et Esprit-Saint.
– Le baptême chrétien étant la démonstration de cet engagement.
– La transformation intérieure se manifeste extérieurement, publiquement.
– Le mot foi, « pistis » en grec signifie aussi fidélité. 


Pour conclure :
– Les raisons pour lesquelles nous sommes toujours engagés dans la foi chrétienne ?
– En premier, la fidélité de Dieu envers nous.
– Notre fidélité envers Dieu.
– Alors, vivons cette journée avec cette assurance : “Dieu fidèle en toutes générations !”

Laurent GUILLET

cd2700e94ef370cd8c62a5b5fc4a4774yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy